2024 / 06 / S24 – Forrez (728×90)
A la UneINNOV AGRI 2023RécolteSALONS

Nouvelles Evion: Chinoises, mais « made by Claas »

Les remplaçantes des Avero 240 et Tucano 320 sont annoncées. Elles se nomment Evion et se déclinent en trois modèles à 5 secoueurs de 204 à 258 chevaux.

Chez Claas il n’y a pas que les grosses machines qui comptent. Le fabricant allemand entend le faire savoir auprès d’une clientèle en quête d’une solution de récolte économique et qui souhaite préserver son autonomie, comme c’était le cas hier des utilisateurs de Dominator. Ce n’est donc pas pour rien que cette machine d’entrée de gamme se décline dans des versions Classic et Maxi. Les connaisseurs se rappelleront de cette désignation adoptée en cours de carrière, sur lesdites Dominator, dans les années 90. Si la Classic se destine plutôt aux exploitations céréalières, avec SPECIAL CUT standard, pas de blocage de différentiel, la version Maxi sera plus appropriée pour des cultures plus exigeantes telles que du mais ou des féveroles. Cette dernière ayant l’opportunité de s’offrir un blocage de différentiel. Toutes les versions de l’Evion, y compris l’Evion 410 Classic d’entrée de gamme peuvent par ailleurs être commandées en version Trend ou Business, deux lignes d’équipement qui offrent des possibilités de personnalisation supplémentaires. Claas propose également toute une série d’options qui permettent d’ajuster l’équipement de leur machine indépendamment de la ligne choisie. 

Une technologie connue

Qui dit entrée de gamme, ne veut pas forcément dire qualité de battage minimale et faibles performances. Forcément attachés à leur image de marque et de fiabilité, les ingénieurs de Claas n’ont rien laissé au hasard et se sont penchés sur la construction d’une machine capable d’ingérer jusqu’à 2 hectares par heure sans faillir. Et ce n’est pas parce qu’elles seront produites au sein de l’usine de Goami en Chine (inaugurée en 2014) qu’elles ne pourront remplir leur mission. Car Claas veille au grain, à ce que la qualité de fabrication au niveau de ses standards actuels. L’allemand appuie d’ailleurs sur le fait que la technologie embarquée est déjà connue. Le moteur 6 cylindres de 6,7 litres d’origine Cummins équipe déjà les plus petites Trion et délivre une puissance de 204 chevaux (Evion 410), 231 chevaux (Evion 430) et 258 chevaux (Evion 450) disponible à 1900 tr/min. Le régime ralenti est de 800 tr/min et monte à 1200 tr/min lorsqu’une fonction hydraulique est activée. Le système de gestion de la puissance moteur Dynamic Power est de série.

Le système de battage transversal de 1.420 mm de largeur avec un batteur de 600 mm de diamètre est combiné à un tire-paille à régime synchronisé pour transférer la récolte vers cinq secoueurs de 4,40 m de longueur chacun. Grâce à cette solution, la machine affiche une surface de contre-battage impressionnante de 0,95 m² à laquelle s’ajoute une surface de séparation de 6,25 m² au niveau des secoueurs, ce qui, en association avec les tôles d’ébarbage installées de série sous le contre-batteur.

À noter que le régime du batteur est modulable en continu sur le terminal Cemis 700, un petit moniteur simple mais ergonomique. Sur l’Evion Classic, le régime est calibré sur une plage de 480 à 1.150 tr/min (420 à 1.080 tr/min avec réducteur de régime en option), tandis que l’Evion Maxi offre deux plages de régime de 220 à 630 tr/min et de 415 à 1.150 tr/min, grâce à un entraînement à courroie réglable sur deux positions. L’écartement batteur/contre-batteur est ajustable par commande hydraulique depuis la cabine, une protection contre les pics de charge intégrée évitant tout bourrage dans le système de battage grâce à des accumulateurs de pression à membrane. Les modèles Classic et Maxi sont équipés d’un contre-batteur Multicrop qui permet de moissonner différentes cultures courantes sans conversion de la machine, sauf quelques rares exceptions. Les segments de battage peuvent être échangés simplement à travers le bac à pierres sur l’Evion Maxi. Pour le battage du maïs, des tôles de blindage peuvent être installées entre les huit battes.

Afin d’améliorer encore la séparation résiduelle des grains et augmenter les débits, les redans centraux des secoueurs ont été redessinés. Ils permettent d’aérer le matelas de paille encore plus efficacement et de véhiculer la récolte vers les secoueurs suivants encore plus rapidement. Outre la protection contre les pics de charge au contre-batteur, les capteurs de surveillance du flux de récolte sur les secoueurs contribuent de manière décisive au bon fonctionnement de la machine. Dès que des bourrages sont détectés au niveau des secoueurs dans des conditions de récoltes difficiles, le conducteur est informé précocement par un signal sonore et une alerte visuelle sur le terminal Cemis 700. De plus, Cemos Auto Crop Flow (option) stoppe automatiquement l’outil frontal et l’alimentation en cas de bourrage imminent au niveau du batteur ou de patinage important des courroies, de sorte à éviter toute ingestion de matière supplémentaire par la moissonneuse-batteuse. Toutes ces mesures contribuent à éviter les immobilisations et les pertes de temps inutiles qui en résultent.

Un nettoyage performant à réglage confortable

Malgré le gabarit compacte de ces machines, le système de nettoyage s’avèrerait efficace, à en croire la marque. Le caisson de nettoyage fait appel à une grille supérieure et à une grille inférieure à mouvement contraire, pour une surface de grilles totale de 4,80 m². Le dessin des grilles, qui présentent des perforations en forme de bouche de grenouille pour un meilleur écoulement, a déjà fait ses preuves sur les modèles Lexion et Trion et ce, dans les conditions de récolte les plus variées.

Outre le réglage électrique des grilles, l’équipement de série de tous les modèles Evion intègre également un système de mesure des pertes. De plus, les machines offrent la possibilité de moduler le régime du ventilateur radial depuis la cabine, une fonction qui peut être automatisée avec Auto Slope (en option) lorsque la machine doit monter et descendre des pentes pour moissonner. Le retour à ôtons peut être surveillé confortablement depuis le siège conducteur grâce à une fenêtre de contrôle. La ligne d’équipement Business propose comme équipement standard une compensation de dévers 3D qui permet de d’atténuer les effets de dévers jusqu’à 20 % lorsque la machine moissonne sur plan incliné (équipement souhaitable pour la ligne Classic).

Trémies grand volume

Encore une fois, malgré le gabarit de la machine, les Evion peuvent engloutit de 5.600 litres sur l’Evion 410, 6.500 litres sur l’Evion 430 et de 8.000 litres sur l’Evion 450, le fleuron de la gamme. Le conducteur est informé par des capteurs dès que la trémie est remplie à 70 et à 100 %. Il dispose également d’une grande fenêtre qui lui permet de surveiller directement le niveau de remplissage de la trémie et de contrôler la qualité de grain. Pour la vidange, les trois modèles Evion sont équipés d’une vis de 330 mm de diamètre qui autorise un débit de 90 l/s. Ainsi, la trémie peut être vidangée en une minute à une minute et demie. Grâce à l’angle de pivotement de 105° de la goulotte, le conducteur peut surveiller aisément la vidange depuis son siège. Sur demande, la machine peut être équipée de la goulotte orientable des modèles supérieurs, laquelle permet de gérer avec une précision extrême le déversement du grain dans la remorque.

Côté performances, l’élévateur à grain de la trémie n’est pas en reste. Grâce à un débit relevé à 34 l/s, il permet à la machine de moissonner avec efficacité également des parcelles de maïs-grain à haut rendement avec des cueilleurs jusqu’à 6 rangs.

Broyage et épandage

En remplacement du broyeur standard à 52 couteaux, tous les modèles Evion peuvent être dotés d’un broyeur à 72 couteaux en option, une nouveauté dans cette catégorie de moissonneuses-batteuses. Le contre-couteau et le segment de friction peuvent être réglés sans outils, la commutation du mode broyage en mode andainage s’effectuant du côté droit de la hotte. Les tôles déflectrices du système d’épandage peuvent être réglées manuellement pour couvrir toute la largeur de travail et disperser uniformément les résidus même sur une largeur de coupe de 6,80 m. La paille et les menues pailles peuvent être dispersées sur la largeur de travail grâce à un éparpilleur à entraînement hydraulique livrable en option.

 

La transmission de la force motrice est assurée par une chaîne cinématique qui fait appel partiellement à des éléments déjà implantés sur les modèles Trion et Lexion. Le rabatteur, le convoyeur, le système d’inversion de mouvement de l’outil frontal, le batteur et le variateur du ventilateur sont dotés d’un entraînement hydraulique, une exclusivité dans ce segment de marché et un véritable atout pour garantir le bon fonctionnement de la machine dans des conditions de récolte difficiles ou variables. D’autres organes majeurs tels que le variateur de régime du système de battage, le broyeur, l’outil frontal ou la vis de vidange sont activés/désactivés par commande électro-hydraulique. Les tendeurs de courroie installés de série facilitent pour leur part les vérifications techniques avant chaque journée de moisson.

La chaîne cinématique se base sur une transmission hydrostatique à trois vitesses à commande manuelle. La machine est livrable avec une vitesse de pointe de 20, 25 ou 30 km/h (selon pays). Sur la version MAXI, un blocage de différentiel débrayable à commande électrique peut être fourni pour l’essieu avant chaussé de roues de 1,85 m de diamètre. L’essieu arrière est équipé quant à lui de roues de 1,35 m de diamètre, lesquelles peuvent être remplacées par des roues de 1,50 m de diamètre pour protéger au mieux les sols.

En cabine

Accessible par une échelle pivotante, la cabine séduit d’emblée par son espace généreux, son accoudoir de commande moderne avec poignée multifonction Cmotion déjà connu, pavé de touches clairement structuré et terminal tactile Cemis 700. L’écran 7 pouces du terminal Cemis 700 est réglable individuellement selon les besoins du conducteur. Grâce à son éclairage contrasté, il permet de surveiller sans difficultés les fonctions machine même par fort ensoleillement. Le chargement de réglages préenregistrés pour toutes les cultures à battre courantes accélère le paramétrage de la machine avant son utilisation et facilite le passage d’une variété de céréale à l’autre, avec le gain de temps qui en découle. Durant la récolte, le conducteur a toutefois la possibilité de reprendre la main à tout moment sur les préparamétrages en mémoire pour ajuster les réglages de sa machine aux conditions. De plus, le terminal CEMIS 700 dispose d’une mémoire pour les chantiers et documente séparément les consommations de carburant pour les déplacements sur route et les moissons et ce, en litres par heure et litres par hectare. Le terminal CEMIS 700 offrant une compatibilité ISOBUS totale, il peut être utilisé hors de la période des moissons également pour d’autres travaux exécutés avec des tracteurs et d’autres outils.

Tous les modèles EVION sont équipés de série d’un climatiseur automatique et d’une caméra. Des repose-pieds contre la colonne de direction sont disponibles en option, de même qu’une glacière d’une capacité de 30 l logée sous le siège passager. Parmi les équipements optionnels figurent également un siège confort à suspension pneumatique, des rétroviseurs à réglage électrique et une seconde caméra.

La cabine offre également différentes possibilités de rangement ainsi qu’une prise USB et deux prises USB-C pour recharger un smartphone, une tablette ou autre appareil électrique.

Dès la version de série, les modèles Evion sont équipés d’un pack d’éclairage à LED complet. Selon les besoins du conducteur, jusqu’à 17 phares à LED peuvent être livrés sur demande départ usine, y compris un éclairage intérieur pour la trémie ou des bandeaux lumineux de service sous les carters latéraux.

Barres de coupe 

Les Evion peuvent profiter d’une coupe standard (C) ou à tablier avancé Vario jusqu’à 6,80 m ainsi que de cueilleurs à maïs jusqu’à six rangs. Sur la version Classic, l’outil frontal est entraîné par une courroie, laquelle est doublée sur la version Maxi. 

L’Evion est une machine simple et plutôt bien construite, au look cohérent et actuel qui s’inscrit donc dans la lignée des petites Tucano et de leurs grands mères Dominator, toujours plébiscitées pour leur durabilité et leur rapport prix/performances. Elle est prévue pour une livraison avant la saison 2024.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.