A la Une

Avec ChampNet, stop aux routes sales

Un appel, un sms et ils débarquent en moins d’une heure. Les supermans du lavage à domicile vont vous faire gagner de votre précieux temps quotidien et vous dispenser d’une tâche pénible!

Les conditions de travail particulièrement compliquées de ces derniers mois et la difficulté de laisser les axes de circulation propres après les travaux aux champs ont motivé la création de cette start-up, ChampNet. Parce qu’il rêvait de champs verdoyants et de tracteurs étincelants Karl Cher, son fondateur a pensé pouvoir intervenir directement là où le travail se fait, parfois dans des conditions dantesques. « L’idée de départ, est de confier la mission de nettoyage à nos équipes de professionnels, qui déplacent avec des camions spécialement équipés. » indique Karl. « Une fois que l’agriculteur ou l’entrepreneur nous a prévenu qu’il allait terminer ses travaux, nous nous rendons en sortie de ses champs, prêts à intervenir« .

S’il nécessite un espace libre en sortie de parcelle pour décrasser votre tracteur, c’est que ce service est éco-responsable. « Nous déployons un bac de rétention souple dimensionné pour que l’équipement agricole, le tracteur et/ou son pulvérisateur par exemple puissent s’y positionner entièrement. » ChampNet utilise non seulement des jets haute pression pour les parties tenaces, mais préfère les lances à incendies pour le volume débité. « C’est plus le débit d’eau que la pression qui décolle de gros volumes de terre. » indique le professionnel. « En complément, nous avons différents types de brosses rotatives et employons des produits écologiques et biodégradables pour éliminer la boue, la poussière et les résidus de culture. Votre tracteur reprendra la route comme neuf! » 

« Ce service n’est pas proposé que pour faire beau d’ailleurs. Il est aussi nécessaire pour ne pas occasionner d’accident et vous éviter d’être punis d’une amende, prévue pour les contraventions de cinquième classe pour ceux qui auront laissé écouler ou auront répandu ou jeté sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la salubrité et à la sécurité publiques ou d’incommoder le public. » rappelle Karl, l’article 116-2-4 du code de la voirie routière à l’appui. « Il ne faut pas oublier qu’en cas de dommage matériel, corporel ou moral, la victime peut en effet engager la responsabilité civile de celle ou celui qui aura rendu la chaussée insalubre« .

Et concernant les eaux sales collectées dans le bac, ChampNet a pensé à tout. « Nos camions sont équipés de pompes d’aspiration puissantes, avec collecteur de pierre. Nous récupérons toutes les eaux terreuses pour les filtrer et les purifier pour une réutilisation ultérieure. Nous sommes conscients que l’eau est une ressource renouvelable, tantôt abondante, tantôt précieuse, et devons en utiliser le moins possible.« 

Karl a déjà investi dans 5 camions porteurs 4X4 réformés, dont certains étaient autrefois utilisés par les sapeurs pompiers. « Nous avons pour le moment seulement 4 bases situées à Bain de Bretagne (Ille et et Vilaine), Boué (Aisne), Ville sur Terre (Aube) et Poissons (Haute Marne) et ne pouvons donc répondre à toutes les demandes, mais prévoyons d’ouvrir de nouvelles unités pour être plus efficaces et réactifs. » 

Alors, agriculteurs et agricultrices, laissez ChampNet prendre soin de vos fidèles compagnons de travail. Parce qu’un tracteur propre, c’est un tracteur heureux!

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.