2024 / 05 / S21-S22 / Vaderstad
PassionTracteursTracto Classique

140 ans d’histoire de Landini

Voici déjà 140 ans que Giovanni Landini a posé les bases d’une marque qui, il y a bientôt 100 ans produisait son premier tracteur agricole. Une histoire complexe, teintée de succès et d’échecs, de défis, de rencontres que nous avons essayé de détricoter pour mieux se rendre compte de la complexité à laquelle la marque a dû faire face à certains moment de son histoire. Comment la marque italienne fondée par un mordu de locomobiles en est elle arrivée à être un jour la propriété de Massey Ferguson, avant de faire renaître l’identité McCormick au tournant des années 2000. Voici quelques éclaircissements.

1884

Il était une fois…

Né en 1859, Giovanni Landini est un mordu de mécanique. Il fonde son atelier de fabrication de machines pour l’embouteillage de vin et de réparation de machines à Fabbrico, dans la plaine de Reggio d’Emilia mais Giovanni s’intéresse davantage à la mobilité.

1910

Accomplir son rêve

Passionné par la technologie alors en pleine révolution et rêvant de produire sa propre locomobile, Giovanni se rend à l’Exposition Universelle de Paris de 1900. De retour en Italie, il construit le premier moteur fixe à boule chaude, un monocylindre deux temps qu’il concevra avec des pièces d’origine Bolinder et Bosch.

1915

Locomotive routière

Ce moteur fixe de 12 chevaux est installé sur un châssis léger pour l’entraînement des machines fixes et de pompes. C’est avec cette locomobile que Landini entre dans le domaine agricole. La production atteindra 200 moteurs par an.

1925

Un premier tracteur agricole

Alors que Giovanni Landini décède en 1924, l’usine de Fabbrico conçoit le premier véritable tracteur à usage agricole. Ce fameux Landini 25/30 CV animé par le monocylindre de 11,77 litres sera produit en série dès 1928. Il est très inspiré du Bulldog de l’allemand Lanz.

1932

Début de la grande série

Plus fort, le 40 CV est adapté au labour. Ce plan de coupe révèle la position longitudinale du monocylindre, comme les concurrents français ou allemands.

1934

Le Super Landini

L’abandon du système de refroidissement par bouillote, au profit du thermosiphon avec radiateur s’accompagne de l’apparition du SuperLandini. Il servira aux travaux lourds partout en Italie, et même au delà.

1935

Différentes versions à la demande

Le nouveau Vélite s’adapte à un profil large d’agriculteurs. Il est décliné en six versions et destiné aux exploitations agricoles de taille moyenne.

1941

Montée en puissance

Le Bufalo est traditionnellement équipé d’un moteur à boule chaude à deux temps de 35/40 chevaux

1950

L25 et L45

Les modèles L25 et L45 de 30 et 50 chevaux sont équipés de 4 vitesses avant et une vitesse arrière avec blocage du différentiel.

1954

L35

Entre deux puissances se trouve le L35 introduit en 1954. Le relevage arrière hydraulique et la prise de force lui permettent d’accomplir davantage de travaux. De plus, il est possible de l’équiper de chenilles pour les conditions humides.

1955

L55

Naissance du L55 de 60 chevaux disponible en version A (transmission 4×1) et B (6×2). C’est le tracteur à boule chaude le plus puissant jamais produit par le fabricant italien. Pourtant, les ventes de tracteurs semi-diesel s’essoufflent partout en Europe. Il va falloir réagir, et vite !

1957

Passage au 4 temps

Landini ne laissera pas le train technologique passer et va signer un accord avec l’anglais Perkins, pour équiper pour la première fois ses tracteurs d’un moteur diesel bien plus moderne, à 4 temps. Les R25, R50, R3000, R4000 et R6000 marqueront ce tournant technologique

1959-1960

L’ère Massey Ferguson

Par cet accord, Landini se voit menotté au propriétaire de Perkins, Massey Ferguson, qui devient son actionnaire majoritaire. Ce dernier sera particulièrement exigeant et regardant sur ses choix, ses investissements et ses finances.

Durant près de deux décennies naîtront des Landini au couleurs Massey Ferguson et des Massey Ferguson aux couleurs Landini, comme ce MF3690 de la fin des années 80. Chacune des deux firmes pourra alors proposer une gamme longue et complète, mais sur le terrain, leur proximité rendait la prospection compliquée.

1959

Des roues et des chenilles

Pour la première fois, un Landini se chausse de chenilles intégrales avec le modèle C35

1973

L’influence des 70’s

Exit les rondeurs des années 60, les tracteurs Landini arborent un design plus angulaire, plus utilitaire à mesure que les puissances évoluent. Les nouveaux modèles 6500, 7500 et 8500 comportent une boite de vitesses de 12 rapports avant et 4 arrière et sont vendus en 2 et 4 roues motrices, avec ou sans cabine.

1977

Grand « Large »

Avec des 6 cylindres Perkins, Landini franchit le cap des 100 chevaux et lance la gamme Large. Ces modèles proposés en 4 roues motrices sont associés à la traditionnelle transmission 12×4.

Ces modèles « Large » seront d’ailleurs proposés également aux couleurs Massey Ferguson avec les 1024, 1114 et 1134.

1982-1986

Vignes et Vergers

Les premiers tracteurs spécialisés pour les vergers sont introduits en 1982. Quatre ans plus tard, Landini s’attaque aux vignobles avec des modèles étroits.

1988

Séries 60-70-80

L’usine de Fabbrico atteint une production de 13.000 tracteurs par an et lance la série 60-70-80 avec des puissances adaptées à nombre d’exploitations européennes. Celle-ci hérite de la transmission mécanique 24×12.

1989

Massey Ferguson quitte le navire

A la veille d’officialiser la constitution d’une entreprise américaine de fabrication et de distribution de matériels agricoles, AGCO, dont Massey Ferguson sera l’un des piliers fondateurs, Landini n’est jugé pas assez rentable pour faire partir du voyage. MF va revendre 66% de ses parts… à Landini.

Février 1994

Nouveau changement de propriétaires

La société de financement ARGO S.p.A. crée en 1988 par Valerio Morra (en photo) et son frère Pierangelo, déjà propriétaire de Fort et Luzzara rachète Landini, en situation financière délicate. Le japonais Iseki entre également au capital, ce qui lui permettra d’établir de nouvelles synergies industrielles.

1995

Rachat de Valpadana

La politique commerciale et la restructuration par la famille Morra fait fructifier les activités de Landini, qui rachète un autre tractoriste italien spécialisé dans les petits tracteurs spécialisés, Valpadana.

Un Legend est né

1995 marque aussi l’arrivée des Legend, de 105 à 165 chevaux. Ce sont alors les plus gros tracteurs au catalogue de l’italien, dont design moderne et à la conduite plus agréable permet à la marque de voir ses ventes progresser sensiblement. La cadence annuelle dépasse alors les 13.000 tracteurs.

1996

Une nouvelle chaîne moderne

Afin de répondre à la demande croissante de tracteurs de la série Legend, la ligne de production historique de Fabricco est démolie et remplacée par une nouvelle installation de production située à San Martino. Une nouvelle usine est construite pour l’usinage, la production d’engrenages et la fourniture de composants pour les prototypes.

1997

Le Legend passe la seconde

L’italien s’apprête à changer de millénaire avec le Legend II Top et Techno au design plus arrondi et la gamme Globus elle aussi produite dans l’usine de San Martino.

1998

Mistral gagnant

Arrivée sur le marché du tracteur compact Mistral, de 40 à 50 chevaux. Cette fois-ci, c’est Yanmar qui motorise!

2000

Renouvellement de gammes

L’ensemble des tracteurs de moins de 100 chevaux est renouvelé. Parmi eux, les spécialisés Rex, Mythos, Ghibli, Atlantis et Trekker.

2000

Rachat de Laverda

Le Groupe Argo rachète Laverda SpA de Breganze au groupe Fiat, contraint de céder quelques marques à la constitution du groupe CNH. La même année, le groupe ARGO rachète aussi la société S.E.P., marque connue dans le secteur de la mécanisation agricole de petite taille.

2001

Le jeu de chaises musicales continue…

Autre conséquence de la constitution du groupe CNH, l’association de Case IH et New Holland, l’usine ex-Case IH de Doncaster est revendue à ARGO. Celui-ci en profite pour acquérir les droits de la marque McCormick, qu’il fait renaître sous les traits d’anciens tracteurs Case IH MX. ARGO met la main également sur l’usine McCormick de Saint Dizier en France.

2002

Vision

Proposée de 80 à 105 chevaux, cette série s’anime grâce à un 4 cylindres de 4,4 litres d’origine Perkins.

2004-2005

Rachat de Fella

Par l’intermédiaire de la société subsidiaire Laverda SpA, ARGO rachète en 2004 Fella-Werke Gmbh & Co. KG et les activités commerciales et industrielles associées. En plus des outils de fenaison du constructeur allemand, l’entreprise met la main l’année suivante sur 50% du capital de Gallignani SpA, spécialiste du pressage des fourrages.

2004-2008

Toujours plus de Power

Après l’échec du Starland, un New Holland série 70A produit sous licence Landini dans l’usine canadienne Bühler Industrie (Winnipeg, Manitoba), place aux Powermaster (180 à 230 chevaux) et Powerful (230 à 280 chevaux). Landini va s’essayer sur le marché des grosses puissances, une fois de plus sans connaître le succès escompté. Ces tracteurs connaîtront d’ailleurs le même sort chez McCormick, sachant que le développement est commun et que la concurrence est rude.

2007

ARGO deale avec AGCO

Le groupe ARGO renforce le pôle de la récolte en créant une joint-venture avec Agco Corporation, à travers la participation de Laverda.

Octobre 2007

Alea jacta est

L’aventure britannique aura été de courte durée. L’usine de Doncaster est cédée au russe Kamaz et la production des tracteurs McCormick est rapatriée chez Landini en Italie. C’est à ce moment qu’est créé ARGO Tractors Spa. Landini, McCormick et quatre ans plus tard Valpadana sont placées sous une seule et même enseigne.

2010

Tractor of the Year

C’est l’un des best-sellers de la marque et l’un des plus forts taux de pénétration sur le marché des tracteurs spécialisés, le Rex 85S remporte en 2008 le titre du Tracteur de l’année dans la catégorie « Best of Specialized ». La gamme évoluera en 2010 avec la nouvelle génération, elle aussi récompensée de ce titre. Landini présentera également sa nouvelle gamme 5H de 75 à 100 chevaux.

2010

ARGO quitte la récolte

Argo revend Laverda et Fella-Werke à AGCO.

2013-2018

Nouvelles séries

Landini mise sur des moteurs FPT Nef 4 et 6 cylindres déjà connus dans le secteur des agroéquipements. Il lance en 2013 les séries 6 et 7, et l’année suivante la série 4 remplaçante des Alpine. Celle-ci préfère le 4 cylindres Deutz au Perkins. En 2015, la gamme 6C de 110 à 120 chevaux vient remplacer les Powermondial. Puis en 2018, les Rex4, 5 et 6H adoptent à leur tour cette motorisation.

10 octobre 2019

La France en ligne de mire

Landini s’est toujours préoccupé des exploitations françaises. Autrefois distribué par ALMACO (également distributeur de Cletrac, New-Ideal et Fendt), le constructeur peut désormais compter sur le nouveau siège de la filiale Argo Tractors France, inauguré à Vaulx-Milieu, près de Lyon en octobre 2019. L’installation abrite un centre de formation sophistiqué capable d’apporter tout le soutien nécessaire au réseau et d’accueillir des événements spécialement organisés à l’intention des clients. La filiale a pour ambition de devenir un site opérationnel de pointe dédié aux produits et services performants destinés à l’agriculture moderne.

2020

Stage V

Avec le 6,7 litres FPT, Landini s’affranchit à son tour de la norme antipollution Stage V au moment de lancer la série 7.

2022-2024

Full Hybrid

Du semi-diesel à l’hybridisation en passant par le 4 temps diesel, ARGO innove et présentait en novembre 2022 sur l’un de ses produits phare la technologie Full Hybrid capable de délivrer une puissance totale cumulée de 80 kW. Le moteur diesel thermique de 55 kW est accouplé à un moteur électrique à aimant permanent de 50 kW. On peut également citer le Rex 4-120 GT doté de la transmission semi-powershift robotisée Roboshift Dynamic dotée de 48 rapports avant et 16 arrière. S’il peine à s’établir sur le segment des fortes puissances, Landini a bien redéfini son coeur de marché, les tracteurs spécialisés et de polyculture élevage.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.