ConstructeursEntreprises

Claas pousse ses murs à Krasnodar en Russie

Mise en service en 2005, l’usine Claas de Krasnodar en Russie voit sa capacité de production augmenter de 5.000 m2, pour accompagner la progression des ventes de moissonneuses batteuses Tucano.

Avec une politique de taxation des produits d’importation, produire localement en Russie s’est rapidement imposé comme une nécessité pour nombre de firmes occidentales et même nord-américaines. Claas n’y a pas échappé et s’est installé dans le sud du pays en 2005, puis a agrandi son site de Krasnodar une première fois en 2015 (pour un coût de 120 millions d’euros). Le constructeur allemand investit encore une fois sur ce site de production de Krasnodar. L’atelier de métallurgie passera de 11.000 m2 à 16.000 m2 tandis que l’unité de convoyage dans l’atelier de peinture sera prolongé de 700 mètres. Une autre cabine de revêtement par poudrage va permettre d’accélérer les capacités de peinture et un hall de logistique supplémentaire d’une capacité de 1.100 emplacements de stockage sera créé. “L’un des objectifs de la modernisation est d’adapter les processus de fabrication aux changements qui ont été intégrés à la gamme de modèles Tucano au cours des dernières années et auxquels nous sommes confrontés avec l’introduction des futures gammes de moissonneuses-batteuses.” commente Dr Ralf Bendisch, le directeur général de l’usine de Krasnodar. “Chaque mois, par exemple, 25 à 30 améliorations de complexité variable sont intégrées dans la conception des machines. De cette manière, les ingénieurs Claas adaptent continuellement les machines aux exigences des exploitations agricoles russes et mettent en œuvre des modifications basées sur l’expérience pratique de nos moissonneuses-batteuses en Russie et à l’étranger. En outre, nous adaptons la capacité de production à la demande croissante et à nos prévisions de vente à moyen terme.

 Les mesures d’extension ont déjà débuté en mai 2020. Claas investira au total environ 12,6 millions d’euros dans l’extension et l’achat de machines de production supplémentaires. La surface totale de production s’élèvera alors à 53.000 m². En outre, le nombre d’employés augmentera de manière considérable pour atteindre plus de 700 employés à la fin de l’année 2021. L’investissement total dans le site de production du sud de la Russie depuis la pose de la première pierre s’élève donc à près de 150 millions d’euros.

Le site de production Claas Krasnodar n’est pas uniquement le meilleur employeur de la région, mais également de toute la Russie. En 2020, l’usine s’est hissée à la 22e place du classement des 100 meilleurs employeurs de Russie, sur 147 entreprises participantes comptant entre 251 et 1 000 employés. Dans la catégorie « Loyauté », Claas Krasnodar a même remporté la 43e place sur 501 entreprises toutes tailles confondues. Un des facteurs de la réussite est le double programme d’études proposé par Claas à Krasnodar. Cette formation de deux ans comprend des études en génie mécanique à l’école de formation professionnelle Kasnodar Vocational Training School et des travaux pratiques chez CLAAS Krasnodar. Ce diplôme correspond à la norme allemande IHK (Chambre du Commerce et de l’Industrie) pour les mécaniciens industriels.

Des moissonneuses et des tracteurs

Outre la construction des moissonneuses-batteuses Tucano, le montage des gros tracteurs Axion et Xerion destinés aux marchés russe et kazakh y a également lieu. Plus de 1.000 Tucano sortent chaque année de l’usine, où elles sont entièrement fabriquées, de la pièce brute en acier à la machine prête à livrer, en passant par la carrosserie et la peinture. Cela signifie une multiplication par quatre des chiffres de production en l’espace de cinq ans seulement, les exportations vers le Kazakhstan étant le marché le plus important et certaines parties de l’Europe connaissant également une forte croissance. Des éléments tels que la cabine, le hache-paille ou les pneus sont fabriqués en interne ou en externe par des fournisseurs russes. À l’avenir, les nouvelles moissonneuses-batteuses Trion à secoueur et hybrides sortiront également de la chaîne de production à Krasnodar, la production commençant à Harsewinkel dès la fin de 2021.

Depuis la signature d’un contrat spécial d’investissement (SPIC) en juin 2016, la Tucano construite à Krasnodar est considérée comme un « Produit russe » et peut désormais bénéficier de subventions en Russie. Récemment, Krasnodar et Harsewinkel ont célébré ensemble la construction de la 25.000e moissonneuse-batteuse Tucano.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.