AGRITECHNICA 2019AGRITECHNICA 2019RécolteSALONS

CLAAS : Nouveaux cueilleurs à maïs Orbis 450 et 600

En complément des Orbis 600 SD et Orbis 750 lancés en 2018, Claas vient compléter sa gamme de cueilleurs rotatifs avec deux modèles de 4,5 et 6 mètres.

Rappelons d’abord que le 600 SD se dote de quatre disques de petit diamètre tandis que le modèle 750 a la particularité d’avoir un grand disque extérieur combiné avec un petit disque intérieur de chaque côté. Avec les deux nouveaux becs rotatifs Orbis 450 et 600, Claas les dote tous les deux de disques de grande dimension et d’un cadre oscillant, permettant de centrer le flux de récolte, réduire leur poids et d’augmenter leur résistance à l’usure. Ils sont adaptés à des récoltes de maïs disparates.

L’angle d’attelage du cadre oscillant peut être réglé sur deux positions en fonction des conditions de récolte. Le système Auto Contour assure la régulation active de la pression d’appui avec compensation transversale pour obtenir des chaumes de hauteur uniforme sur toute la largeur de travail (hauteur de chaume inférieur à 10 cm). Il est intégré de série à l’Orbis 750 et disponible en option sur les Orbis 600 et 600 SD.

Les nouvelles structures en T modulaires portent la chaîne cinématique et les disques. Grâce à elles et au nouveau châssis porteur, la hauteur de coupe est abaissée et la coupe est plus uniforme sans risque d’incorporation de corps étrangers. Trempées sous pression et ainsi indéformables et résistantes à l’usure, les structures en T protègent les boîtiers de l’usure et des contraintes extérieures. 

Enfin, les nouveaux doigts devant les scies assurent le ramassage et les pointes peuvent être démontées pour la récolte du maïs versé. 

Repliage express

Le système de repliage des Orbis a entièrement été revu afin de réduire le temps de pliage et de dépliage. Les éléments latéraux se replient verticalement vers le milieu de l’ensileuse pour les Orbis 450, 600 et 600 SD et de façon symétrique en portefeuille pour l’Orbis 750. Tous les modèles se replient sur une largeur de 3,0 m pour le transport sur route et offrent une bonne visibilité pour le conducteur de la Jaguar série 800 ou 900. Un système de transport par deux roues intégrée et commandées depuis la cabine est disponible à partir de l’Orbis 600. Il permet de satisfaire la réglementation routière et même apporter davantage de souplesse à la machine, car le poids de l’outil frontal repose sur sur ce système amorti par un amortisseur d’oscillations. 

Entraînement simplifié

L’entraînement des Orbis repose sur un boîtier d’entrée à deux vitesses. Trois plages de régimes pour les tambours d’alimentation permettent également un flux de récolte uniforme. L’automatisme d’entraînement variable de l’outil frontal permet d’optimiser le flux de récolte confortablement depuis la cabine. Les intervalles de vidange de l’huile de boîtier ont en outre été prolongés à 2.500 heures ou à 5 ans, ce qui réduit les couts d’entretien. Chaque Orbis est équipé de série d’un module de communication qui transmet les données de l’outil frontal à l’ensileuse et mémorise les réglages de la Jaguar. Même après un changement d’outil frontal, ces réglages sont conservés. Cela permet de gagner du temps et d’éviter des erreurs de commande.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité