2024 / 05 / S21-S22 / Vaderstad
L'actu du mondePassion

Comment occuper les 913 chevaux du nouveau John Deere 9RX ?

Si vous vous demandez encore quoi faire d’un tracteur à peine moins de 1.000 chevaux, sachez que les spécialistes américains ont déjà potassé le sujet.

John Deere dévoilait début mars un tracteur de série dont la puissance de 710 à 830 chevaux nominaux (donc de 781 à 913 chevaux) surprend toujours, au regard de l’écart de puissance laissé avec les plus gros Quadtrac, 1100 Vario MT, Xerion série 12 et actuels 9RX. Que faire de tels engins? Quels outils peuvent justifier de telles puissances? Si la question devrait rester sans réponse en France, c’est que l’engin n’y sera pas commercialisé officiellement. Le méga 9RX serait semble-t’il non homologuable sur nos routes compte tenu de son poids, plus que son gabarit et second point, il nécessiterait la formation des équipes commerciales et techniques. Enfin, pour la filiale française, la nécessité d’avoir un tracteur en mulet à disposition du réseau et des clients en cas de pépin est incontournable. C’est déjà le cas pour nombre de machines commercialisées sur notre marché par les tractoristes et spécialistes de la récolte. Et lorsque l’on sait combien de 9RX de puissance plus modeste trouvent preneur chaque année – une main suffit! – et qu’un 9RX 830 s’affiche au configurateur à plus de 1,2 million de dollars, hors options aux États Unis, on peut aisément comprendre ces choix. 

Mais, ça ne répond toujours pas à la question. Que faire de ces monstres? Aux USA, John Deere mise gros sur l’association de scrapers trainés. Les chenilles renforcées, les attelages aussi surdimensionnés que sont les asservissements hydrauliques (on note la présence d’une triple pompe jusqu’à 636 l/min !!) devraient conduire ces engins sur les chantiers de terrassement. Habitués aux équipements lourds à 7 chiffres, leurs futurs utilisateurs devraient permettre au constructeur américain de connaître un certain succès en dehors du monde agricole. 

Et pour ce qui est du monde agricole, on note l’apparition de lames bulldozer conçues pour pousser et niveler les silos d’ensilage XXL d’Amérique du Nord. Un mois après Grouser, c’est le canadien Degelman qui présente sa propre solution. Le châssis surdimensionné est conçu comme un relevage avant, donc solidaire du tracteur. L’amplitude de mouvements est assurée par des vérins plus couramment employés dans le BTP. 

Avec Grouser, transformez votre 9RX en bulldozer

John Deere 9RX 830 : 913 chevaux pour le tracteur de tous les superlatifs

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.