SIMA 2019Travail du sol / Semis

SIMA 2019 : Monosem lance une trémie de fertilisation

Pour des débits de chantier accrus, Monosem va proposer dès le SIMA 2019 un nouvelle trémie de fertilisation traînée de 3.500 litres, combinable avec des semoirs allant jusqu’à 12 rangs maïs (75 ou 80 cm) ou 16 rangs (37,5 cm).

Ce cart fertiliseur repose sur un châssis traîné disposant, à l’avant d’un attelage anneau (attelage par boule K80 en option), et à l’arrière, d’un relevage 3 points catégorie III d’une capacité de levage de 4 tonnes.

En standard, des pneus basse pression de dimensions 710/50 R22,5 limitent la largeur de transport à 3 mètres. Des roues jumelées de dimensions 270/95 R32 sont également disponibles en option pour ceux qui ne souhaitent pas rouler sur la future ligne de semis. Dans cette configuration, la largeur de transport est également à 3 mètres pour des inter‐rangs de 70 ou 75 cm. Le CT 3500 est homologué sur route en France et dispose d’un freinage soit hydraulique, soit pneumatique.

Facile à tracter, ce fertiliseur peut être équilibré dans sa flèche de masses de 1,6 tonne dont deux masses de 500 kg pouvant être démontées rapidement. Cela permet ainsi de réduire la charge sur l’attelage du fertiliseur en fonction du semoir utilisé ou lorsqu’une bineuse est attelée à l’arrière. Dans l’objectif d’atteler un grand nombre d’outils à l’arrière, la CT 3500 dispose, au niveau de l’attelage, des prises hydrauliques, d’éclairage et d’une prise de force animant les turbines du fertiliseur et du semoir.

La trémie est accessible via une passerelle latérale et est équipée d’un tamis, une bâche, des agitateurs et des capteurs de fin de trémie.

Identique aux boitiers utilisés sur les fertiliseurs avant Monosem, le double boîtier de distribution en inox. dispose de 2 entrainements électriques. Leur rotation est gérée via l’ECU ISOBUS F800E offrant, comme sur les fertiliseurs avant, la fonction démarrage anticipé et la certification par l’AEF des fonctions UT, TC‐BAS et TC‐SC. Le débit proportionnel à l’avancement est assuré par un radar placé sur la trémie. Une turbine permet de transporter l’engrais jusqu’aux enfouisseurs à disques, via deux colonnes de répartition placées sur le semoir.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page