2024 / 05 / S21-S22 / Vaderstad
LégumesSALONSTechnologie & High-Tech

Le SIVAL 2024 récompense le savoir-faire français

Parmi les 69 candidatures présentées cette année, 32 dossiers pré-sélectionnés en novembre dernier, il ne reste plus que 21 innovations récompensées lors concours SIVAL Innovation, édition 2024, à moins d’un mois de l’ouverte du salon dédié aux productions végétales. Un palmarès qui récompense cette année le savoir des TPE et PME françaises.

Voici celles concernant les équipements, services et logiciels et qui, pour cette édition 2024 met particulièrement en lumière la robotique, au service d’enjeux forts de la filière du végétal spécialisé : améliorer les conditions de travail en réduisant la pénibilité de certaines tâches, disposer d’outils performants d’un point de vue énergétique (réduction des émissions de CO2 notamment) et qui soient modulables, adaptables, voire combinables. L’Intelligence Artificielle est également une tendance qui se renforce cette année au sein du concours. Que ce soit dans la robotique mais aussi dans les logiciels qui permettent de mieux anticiper la présence de ravageurs ou la qualité des récoltes.

// Les Médailles d’Or

Après 3 années de R&D en collaboration avec les producteurs, le breton Aisprid (Ille et Vilaine) a déployé en 2023 une première flotte de robots dédiés à l’effeuillage de plants de tomates, permettant ainsi de répondre à la pénurie de main d’oeuvre. Cette réponse à la pénurie de main d’œuvre est capable de réaliser les tâches les plus minutieuses grâce à l’intelligence artificielle. Elle dispose d’un bras robotisé dédié, d’un outil de coupe sur mesure breveté, supervisés à distance et compatibles avec les infrastructures existantes. Ces robots réduisent les risques opérationnels et sanitaires tout en améliorant les conditions de travail de celles et ceux qui s’occupent du vivant, plantes comme fruits. 

Grâce à l’innovation Trap-Eye de BioBest (Vaucluse), les producteurs ont une vision régulière de l’évolution des populations d’insectes dans l’intégralité de leurs serres et ce de façon entièrement automatisée. L’outil s’appuie sur un réseau dense de panneaux englués associés à des caméras qui les photographient à fréquence régulière pour permettre à une Intelligence Artificielle de déterminer précisément 6 espèces de ravageurs et auxiliaires.

// Les médailles d’Argent

Le Viroc du fabricant Chabas (Bouches du Rhone) est un tracteur et un porte-outil qui s’adapte à tout type d’exploitation. Ultra modulable, il peut recevoir différents outils et sa cabine retournable lui permet de travailler avec l’outil à l’avant ou à l’arrière. Son étroitesse et la possibilité d’accueillir plusieurs types de roues, lui confèrent la possibilité de travailler sur des coteaux à forts devers, fortes pentes ou des rangées étroites.

L’EcoSpader 2030 de Agrivaloire (Indre et Loire) est une butteuse à disques destinée à la culture des asperges. Elle forme des buttes souples et homogènes, sans abîmer les griffes, ce qui améliore la qualité des asperges et facilite la récolte. Elle consomme moins de carburant, émet moins de CO2 qu’une butteuse rotative et elle préserve les couverts végétaux entre les rangs. L’EcoSpader 2030 répond aux besoins des producteurs d’asperges soucieux de la qualité de leurs produits.

La machine à ramasser les melons Ream-Agri (Vaucluse) repose sur une tête de ramassage des melons brevetée qui, adossée à un tapis mécanique puis à un « tourniquet », permet de déposer les melons dans les paloxs sans les abîmer. Cette innovation limite la pénibilité, en supprime le travail laborieux des porteurs et permet de se concentrer sur le travail technique des cueilleurs. Les essais pratiqués à Lorca en Espagne en 2019 ont démontré que les palox ramassés n’ont fait l’objet d’aucun retour pour des fruits talés ou abîmés. L’exploitation a également pu réaliser une économie en nombre de saisonniers de l’ordre de 60%. Utilisée en 2022 dans le Luberon, elle aurait également eu un très bon taux de satisfaction.

Via une application mobile simple, PommaQuality de Arboflow (Deux-Sèvres) évalue de manière instantanée, grâce à l’Intelligence Artificielle, la qualité des pommes durant la récolte. Il analyse, en temps réel, le calibre et la coloration des pommes, offrant aux producteurs une prise de décision éclairée pour le conditionnement. 

// Les Médailles de Bronze :

L’Entomatic fabriqué par BioBest (Vaucluse) est un outil de distribution automatisée qui permet d’épandre dans les cultures une grande variété d’auxiliaires de lutte biologique. Sa conception entièrement personnalisable permet de s’adapter aux besoins de chaque producteur, configuration de serre et culture. Un système de dosage précis permet de répartir le matériel exactement où le producteur l’a défini, en respectant parfaitement la qualité des auxiliaires, pour une lutte biologique encore plus performante.

Avec Evolt, Boisselet (Côte d’Or) permet l’utilisation de l’énergie électrique sur les nouvelles générations d’engins électriques type robots, tracteurs enjambeurs et interlignes. Il est conçu pour l’utilisation de différents outils adaptables et modulables pour le décavaillonnage, le binage, le décompactage à effacement électrique.

L’Automoteur Modulaire Agricole AMA de Elatec (Gers) est une machine électrique multifonctions, permettant de faciliter les opérations essentielles d’une exploitation de maraîchage. Une sorte de «couteau suisse» performant et configurable à souhait pour les opérations de plantation, désherbage, binage, récolte… Il permet de réduire la pénibilité du travail, d’en améliorer les conditions par son silence, l’absence d’émission de gaz d’échappements et sa facilité d’utilisation.

Aptimiz (Maine et Loire) propose un nouveau système permettant d’automatiser la traçabilité réglementaire des agriculteurs et viticulteurs grâce à un nouveau module appelé Dosepilot. Ce système permet de déclarer la bouillie incorporée au sein des pulvérisateurs/atomiseurs à l’aide d’un système de scan des code-barres présents sur les bidons des produits. La détection du chargement incorporé permet ensuite d’aboutir à une dose appliquée par hectare grâce au calcul des surfaces travaillées permis par Aptitrack.

Cclair de Agri Connect (Alpes de Haute Provence) est le premier service de cartographie de la floraison pour l’optimisation de l’éclaircissage. Il s’agit d’un outil innovant d’aide à la décision qui permet à l’arboriculteur de gérer en toute autonomie l’éclaircissage grâce à une vision globale et objective de ses vergers. Le producteur définit lui-même sa stratégie afin de moduler ses interventions d’éclaircissage chimique et/ou mécanique. Les bénéfices générés sont une réduction d’IFT de 35% et une augmentation du rendement de 15%.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.