Économie & SocialEntreprises

La vignette Crit’Air 1 pour les véhicules fonctionnant au carburant B100

Les nouveaux véhicules roulant exclusivement au B100 bénéficieront de la vignette Crit’Air 1 et pourront circuler dans les Zones à Faibles Émissions.

Dans le cadre du 76ème Congrès national de la FNSEA, le Président de la République Française a annoncé aujourd’hui l’éligibilité des nouveaux véhicules B100 exclusifs à la vignette Crit’Air 1. L’octroi de la vignette Crit’Air 1 permet aux véhicules homologués roulant exclusivement au B100 de circuler désormais dans les Zones à Faibles Émissions.

L’annonce du Président de la République reconnait la contribution du monde agricole à la transition énergétique : le B100 est une solution immédiate et sur le long terme de décarbonation des transports.

En effet, le B100, produit en France, est une énergie 100% renouvelable issue du colza français et destinée aux flottes professionnelles. De plus, son développement favorise la souveraineté alimentaire au travers de la co-production de protéines végétales : 1 litre de B100 s’accompagne d’une co-production d’1,7 kilo de tourteaux de colza.

S’inscrivant dans le mix énergétique français, le B100 répond aux besoins des professionnels du transport puisqu’il concerne les véhicules poids lourds (camions, bus, cars, bennes à ordures, engins et trains) en permettant de réduire les émissions polluantes tout en se substituant entièrement aux énergies fossiles.

Pour Arnaud Rousseau, Président de la FOP, « L’ensemble des acteurs de la filière française des huiles et protéines végétales se félicite de l’obtention de la vignette Crit’air1 pour le B100, carburant 100% végétal. Cette décision concrétise le rôle clé du monde agricole pour relever ensemble le défi de la souveraineté alimentaire et énergétique, grâce à la co-production d’énergies nouvelles notamment à partir de colza 100% français et de protéines végétales pour l’alimentation humaine et animale. Des enjeux d’autant plus essentiels dans la période actuelle. »

Pour Antoine Henrion, Président de Terres Univia, « Cette annonce renforce notre capacité à produire et valoriser nos plantes oléagineuses, génératrices d’huiles et de protéines, améliorant ainsi notre souveraineté alimentaire. »

 

Pour Gilles Robillard, Président de Terres Inovia, « Cette décision conforte l’engagement de l’institut technique à continuer de produire les innovations et les références nécessaires aux producteurs et aux transformateurs d’oléagineux français. L’innovation contribue très significativement au développement de cultures essentielles à notre pays tant au plan économique qu’environnementale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.