2024 / 06 / S24 – Forrez (728×90)
ConstructeursEntreprisesNon classé

Cyberattaque chez Lemken : Les usines redémarrent

Depuis le 11 mai dernier, les production des usines de Lemken étaient paralysées à cause d’une cyberattaque. On apprend qu’à Alpen en Allemagne, l’outil industriel a redémarré.

Les connaissances et procédures acquises lors de la relance de l’usine d’Alpen seront rapidement transférées aux autres sites de production afin que les opérations puissent y reprendre dès que possible.

« Nous sommes ravis d’avoir repris la production des premières machines à l’usine d’Alpen. La gestion des commandes machines et pièces de rechange fonctionnent de nouveau. Cependant, nous sommes toujours en mode d’urgence, ce qui signifie que tous les processus et flux de travail ne fonctionnent pas encore parfaitement. Nous prévoyons de retrouver un fonctionnement à 100 % d’ici 4 semaines au plus tard« , explique Anthony van der Ley, PDG du groupe LEMKEN.

Il est désormais établi que les auteurs sont un groupe de hackers criminels actifs au niveau international. Le LKA (Office d’enquête criminelle de l’État), le BSI (Office fédéral pour la sécurité de l’information) et des spécialistes externes de la sécurité informatique sont impliqués dans l’affaire depuis le début et soutiennent Lemken pour limiter les dommages afin de reprendre les activités commerciales au plus vite. La communication avec les distributeurs a été maintenue pendant toute la période. Les collaborateurs chez Lemken ont toujours été disponibles par e-mail ou téléphone portable.

« Nous tenons à remercier nos clients, distributeurs et fournisseurs pour leur patience et leur compréhension« , déclare Anthony van der Ley.

Lemken victime d’une cyber-attaque

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.