Économie & SocialEntreprisesTechnologie & High-Tech

400 millions d’euros pour engager la troisième révolution agricole

Annoncée lors du SIMA par le ministre de l’Agriculture, l’enveloppe de 400 millions d’euros visant à soutenir le déploiement d’agroéquipements innovants devra permettre de mieux s’adapter aux ressources énergétiques et hydriques et aux changements climatiques.

Dans le cadre de France 2030, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie ont annoncent avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030, le lancement d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur les agroéquipements innovants.

Des constructeurs et utilisateurs engagés

Il s’agit de répondre par la technologie à des problématiques liées aux dérèglements climatiques et à ses impacts multiples, au contexte géopolitique et à ses conséquences sur les marchés ainsi que sur l’accès aux ressources nécessaires pour l’agriculture. Devant continuellement s’adapter à un environnement, tout en restant compétitifs pour continuer à produire, assurer la souveraineté alimentaire, prendre en compte les enjeux environnementaux et gagner en résilience, chaque agriculteur et éleveur devra inévitablement être soutenu et accompagné dans ce contexte pour atteindre ces objectifs. 

Lancé dans le cadre de France 2030, cet AMI permettra de le faire directement et concrètement, en favorisant, dans les exploitations agricoles de toutes les filières et de tous les territoires, la diffusion de technologies innovantes qui sont d’ores et déjà disponibles chez les équipementiers, notamment français et européens. Ces solutions et leur adoption au quotidien par les professionnels vont permettre d’accélérer la transition agroécologique. Structurer les filières et les territoires, accompagner l’industrialisation des solutions et créer les conditions d’un système alimentaire durable, structuré et compétitif sont au cœur des ambitions de France 2030. Ce plan inédit, consacrant plus de 2,3 milliards d’euros au global aux transitions agricoles et alimentaires, doit permettre d’investir dans les solutions d’avenir pour accélérer le déploiement de la troisième révolution agricole, celle du vivant et de la connaissance au service de notre souveraineté alimentaire.

Doté de 400 millions d’euros de France 2030, ce dispositif de soutien au déploiement d’agroéquipements innovants au sein du secteur agricole constitue un mécanisme inédit, combinant :

  • D’une part, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) opéré par Bpifrance, pour le compte de l’état, pour identifier les matériels, solutions et équipements les plus innovants permettant de répondre aux enjeux de l’agriculture de demain.
  • D’autre part, un guichet qui sera opéré par France Agrimer, pour soutenir les agriculteurs, en collectif ou individuellement, dans leurs projets d’investissement, en les aidant financièrement à acquérir les matériels innovants sélectionnés dans le cadre de l’AMI. Les bénéficiaires auront deux ans pour acquérir le matériel entre le devis et la facture.

Des thématiques fortes

Ce dispositif est ouvert dans un premier temps sur trois thématiques, qui sont au cœur de l’actualité et sont, pour les agriculteurs, des problématiques permanentes :

  • L’optimisation de la gestion de la ressource en eau ;
  • L’adaptation au changement climatique ;
  • La réduction de la consommation énergétique.

D’autres thématiques suivront, pour évoluer en fonction des besoins et des priorités : sur la substitution des intrants chimiques et de synthèse, la réduction des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques, la préservation de la biodiversité, la gestion des déchets, l’économie circulaire, l’amélioration du bien-être animal, l’amélioration des conditions de travail, la réduction de la pénibilité du travail.

Exemples de projets attendus doter les acteurs des grandes cultures de robots autonomes et intelligents permettant de réaliser des interventions de désherbage et des travaux superficiels, mais aussi d’acquérir des informations utiles pour anticiper des événements climatiques et optimiser les pratiques agronomiques.

Opéré pour le compte de L’état par Bpifrance puis France Agrimer, l’appel à manifestation d’intérêt « Équipements pour la troisième révolution agricole » est ouvert jusqu’au vendredi 15 septembre 2023 à 12h00 (midi, heure de Paris).

close

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez l'essentiel de l'actualité, des infos exclusives, des scoops et annonces importantes

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.