2024 / 05 / S21-S22 / Vaderstad
ConstructeursEntreprisesRécolte

Vervaet : Une table à rouleaux et une filiale dans la Somme

En remplacement des turbines de nettoyage, Vervaet dote ses arracheuses à betteraves six rangs d’une table à rouleaux.

L’arrachage est toujours effectué par les socs rotatifs, dont l’écartement reste réglable hydrauliquement de 45 à 50 cm. La différence se trouve au niveau du circuit de nettoyage. Les socs présentent la betterave soulevée non pas à deux turbines mais à une table composée de sept rouleaux pleine largeur de 100 mm de diamètre. Pour optimiser le nettoyage, les deux premiers rouleaux en spirale emportent les betteraves vers l’extérieur, tandis que les cinq rouleaux suivants rassemblent la récolte au centre pour un transport vers l’arrière.

Cette configuration peut être modifiée en remplaçant les rouleaux si nécessaire. Des rouleaux plus courts de chaque côté de la gorge forment une butée et aident à centrer les betteraves. La vitesse des rouleaux est variable depuis la cabine pour répondre aux différentes conditions et types de sol. Les six premiers étant regroupés et le septième rouleau fonctionnant indépendamment. Ce dernier peut aussi tourner en sens inverse du rouleau précédent pour un nettoyage plus intensif. 

Une filiale pour le marché français

Profitant de cette évolution, le fabricant néerlandais annonce un rendez-vous le 17 novembre prochain. C’est à Hangest-en-Santerre (Somme), entre Roye et Amiens que seront présentées en dynamique deux arracheuses, la dernière Vervaet Q-616 à quatre roues équipée de la table à rouleaux et une Vervaet Beet Eater 625 Evo à six roues avec un bâti arracheur à turbine. Pour débarder, un automoteur Hydro-Trike sera équipé en conséquence d’un panier dédié alors qu’un modèle trois roues, le nouveau Quad 550 à quatre roues et l’Hydro Trike XL à cinq roues seront visibles en version épandeur. 

C’est près de son tout nouveau site, où s’est récemment établi l’équipe Vervaet France que se tiendra la démonstration. En effet, la firme a choisi de s’installer dans la Somme, à une heure au nord de Paris pour centraliser ses activités pour le marché français. Idéalement située pour desservir les principales zones betteravières, Hangest en Santerre est aussi à proximité de l’autoroute A1, pour rallier l’usine de Biervliet à seulement 250 km, aux Pays Bas. Il s’agira d’approvisionner rapidement le magasin, déjà bien achalandé en pièces d’usure et de rechange, pour des livraisons rapides pendant la saison de travail.

Une équipe de 3 techniciens se chargera également de l’entretien hors saison et de la remise à neuf des machines Vervaet, appuyée par quatre vendeurs. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.