AGRITECHNICA 2022RécolteSALONS

Ropa Panther 2S : la nouvelle arracheuse connectée

Lors de la dernière édition du son Agritechnica, la grande arracheuse à betteraves Tiger 6S faisait le plein d’aides à la conduite. C’est au tour de sa petite soeur d’en hériter.

Plus qu’un simple restylage, le nouveau design de la Panther 2S cache une véritable entrée dans l’ère de la digitalisation et de l’Agriculture 4.0. A l’instar du logo au design low poly et des lignes bleues, symbolisant le niveau de connectivité interne et externe de la machine, le circuit électronique a en effet été repensé par le constructeur allemand à l’aide de composants de dernière génération pour offrir davantage de fluidité, connectivité et sécurité dans le transfert des données. Visuellement, cette nouvelle architecture diminue drastiquement le nombre d’éléments électroniques et de faisceaux. En cabine, la Panther 2S bénéficie de deux nouveaux écrans couleurs et tactiles de 12,1 pouces au contenu entièrement personnalisable. Ces derniers sont désormais reliés, de série, à de nouvelles caméras digitales. Les images perçues par le chauffeur gagnent ainsi en qualité et fluidité.

Connectivité de série

L’intégration dès l’usine de la solution de télématique R-Connect est à la base du Service 4.0, en particulier pour l’analyse prédictive et le diagnostic de pannes à distance. L’accès au terminal de la machine permet par exemple, à un technicien, de conseiller le chauffeur dans ses réglages ou de solutionner certains problèmes. Les données collectées par le R-Connect sont, elles, exploitables depuis le portail myROPA. Celui-ci autorise également l’échange des plannings des chantiers, entre le chauffeur et le manageur, pour optimiser le travail d’une flotte de machines.

800 chevaux sous le capot

La nouvelle Panther 2S bénéficie, comme sa grande soeur la Tiger 6S, d’un six-cylindres Volvo-Penta de 796 ch. Avec 16,12 litres de cylindrée, un système d’injection à rampe commune et un catalyseur SCR, ce moteur profite d’une suralimentation à deux turbos offrant un couple gargantuesque de 3.650 Nm à seulement 1.000 tr/min. L’opérateur profite ainsi d’une grande souplesse de fonctionnement dès les plus bas régimes et de d’une consommation maitrisée, au regard de la puissance élevée de ce moteur. Ces choix technologiques permettent ainsi au moteur de satisfaire la dernière norme antipollution Stage V sans les fastidieux filtres à particules ou vannes EGR.

Gestion automatique de l’effeuilleuse et de la profondeur de travail

Deux systèmes, le R-Trim (réglage automatique de la hauteur d’effeuillage) et le R-Contour (réglage automatique rang par rang de la profondeur d’arrachage du bâti RR) adaptent en continu leur position aux variations de profondeur des betteraves dans la parcelle. Les capteurs de position, placés sur chacun des six scalpeurs, sont associés à d’autres capteurs mesurant, eux, le niveau du sol à côté des racines. Un nouveau calculateur, installé sur le bâti arracheur RR, analyse les valeurs mesurées en une fraction de seconde et, à l’aide du nouveau logiciel, modifie la hauteur de l’effeuilleuse ou la profondeur d’arrachage de chaque rang. La combinaison des deux solutions procure davantage de confort au conducteur mais réduit également l’usure et la consommation de la machine. Le R-Trim et le R-Contour, en optimisant l’effeuillage et tout en réduisant la casse des racines et la tare-terre, apportent également et surtout plus de rendement au planteur.

Débit et respect du produit

Côté nettoyage des betteraves, la première turbine de nettoyage de 1.740 mm de diamètre, précède deux autres modules de 1.550 mm de diamètre et une chaîne circulaire de 1.000 mm de large. Cette dernière assure le transfert des racines vers la trémie de 30 m3. L’élévateur de vidange de 1.600 mm de large, placé à l’avant de la trémie, offre au chauffeur une visibilité optimale sur le processus de déchargement ne nécessitant que 50 secondes pour transférer la récolte vers un silo ou une benne. Le conducteur retrouve également, sur son accoudoir gauche, le joystick dédié aux fonctions de vidange de la trémie inauguré la saison dernière par la Tiger 6S.

Compensation des dévers et préservation des sols

La Panther 2S ne fait pas l’impasse sur le châssis à correction de dévers R-Balance, qui permet de corriger des pentes de plus de 7% et garantit ainsi une répartition optimale des charges entre les roues d’un même essieu. Cette caractéristique, en plus de garantir la stabilité de la machine sur des parcelles accidentées, préserve les sols d’éventuels pics de charge. Comme sur la Tiger 6S, les dénivellations du sol et les différentes accélérations sont mesurées par un nouveau capteur gyroscopique à 3 axes offrant une correction toujours plus précise des mouvements de l’intégrale.

Déjà produite en pré-série pour cette campagne, la Panther 2S sera disponible en pleine production dès la saison de récolte 2022. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.