ConstructeursEntreprises

Le tractoriste polonais Ursus déclaré en faillite

Malgré plusieurs tentatives de restructuration, le tractoriste polonais Ursus a été déclaré en faillite.

Ursus est un groupement d’entreprises industrielles implantée dans le quartier d’Ursus à Varsovie, fabricant de tracteurs, épandeurs, plateaux, presses, andaineurs, faneuses… Alors qu’il produisait plus de 60.000 tracteurs annuellement dans les années 60, la chute du mur de Berlin et l’ouverture des frontières fait effondrer ses ventes, l’obligeant à étoffer sa gamme et s’ouvrir à la sous-traitance. C’est à ce moment que le polonais rencontre Trioliet, fabricant de mélangeuses et solutions de distribution de fourrage pour l’élevage. Celui-ci lui fournit des cadres et châssis mécano-soudés depuis plus d’un quart de siècle. D’année en année, les ventes d’Ursus s’essoufflent malgré de nombreuses annonces, une présence sur les principaux salons et le développement de tracteurs de plus en plus puissants, voire de l’apparition d’une transmission CVT. Le polonais n’a produit en 2018 que 354 tracteurs, pour finir à près de 200 en 2019. En grandes difficultés financières depuis des années, le premier tractoriste local avait alors annoncé fin 2019 son intention de vendre deux de ses sites de production dans le cadre d’un important programme de restructuration. L’un d’eux a été acquis par son partenaire de longue date, le fabricant néerlandais Trioliet.

Malgré l’obtention de contrats pour la fourniture de tracteurs à l’Éthiopie, la Tanzanie et la Zambie, l’entreprise endettée, qui fabriquait également des bus électriques, a terminé l’année dernière avec une perte dépassant les 12 millions d’euros. Un résultat qui met fin aux 125 ans d’histoire de ce constructeur de tracteurs, qui aurait fourni près de la moitié des 1,5 million de tracteurs actuellement utilisés dans le pays.

2021 / 07 Vaderstad (728×90) second paragraphe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page