EntreprisesPeople

Décès de Gérard Primault

Nous avons appris la disparition de Gérard Primault, dirigeant de la concession Primault de 1970 à 2007 en Champagne Ardenne. 

Parmi les principaux acteurs et fournisseurs en agroéquipements en Champagne Ardenne, les Primault perpétuent l’héritage familial depuis plus d’un siècle. Une société toujours attachée à son identité, ses racines et un management de génération en génération. L’aventure familiale démarre en 1919 lorsque Alphonse Primault débute dans le machinisme avec la marque Mc Cormick Deering. Une marque forte dont il confiera la distribution à son fils Jean, en 1952, féru de machines agricoles et grand conservateur du patrimoine technique (ndlr: il a d’ailleurs confié une partie de sa collection de tracteurs au Musée régional du machinisme agricole de la Ferté Milon dans l’Aisne, un incontournable régional). 18 ans plus tard, Claude et Gérard, ses fils – la troisième génération Primault – entrent dans l’entreprise située à Romigny, à la frontière de la Marne et de l’Aisne. Ils se chargent respectivement de la direction commerciale et technique.

Alors qu’ils distribuent les matériels International Harvester, devenus Case IH, l’entreprise champenoise s’entend avec Claas en 1986 et distribue les matériels de récolte Claas. Une belle complémentarité avec les produits Case IH à l’époque. L’entreprise ne cesse alors de s’agrandir avec une nouvelle implantation à Reims, puis à Nesle en Dôle (02) et s’implante à Marolles dans le sud-est de la Marne et à Saint Martin sur le Pré, aux portes de Châlons sur Marne (51) avec la société ACS Distribution. En 2004, les Primault s’implantent à Vouziers dans les Ardennes, sous le commandement de Claude et de Gérard. Avec le rachat encore frais de Renault Agriculture, Claas dispose d’une gamme élargie aux tracteurs. Le concessionnaire champenois va alors devoir choisir sa couleur. Elle sera verte. La distribution Claas sera étendue à l’ensemble de son territoire et l’annonce sera marquée par une présentation inédite sur l’hippodrome de Reims.

Après avoir repris les ateliers Brusselles à Guignicourt (02), Claude et Gérard passent la main à leurs descendants, Magali, Olivier et Nicolas, avec le soutien de Gilles Guyot, partenaire de la famille depuis plus de 30 ans. Ce n’est que douze ans plus tard, alors que l’entreprise reprend la société Sebmat à Bergères sous Montmirail et Connantre (51) que l’entreprise célèbre son centenaire. Elle dispose alors de 8 concessions, 105 collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros. Une belle longévité et une belle performance dans un contexte économique et social variable auquel Gérard comme son frère Claude, décédé en janvier 2017 n’étaient pas étrangers.  

Toutes nos condoléances vont à leur famille, amis et collaborateurs. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.