Véhicules utilitaires & Quads

Ford Ranger 2022 : l’Américain germanisé

Fin du suspense, la quatrième génération du Ford Ranger se révèle sur la toile. Et pour la première fois, l’américain fabriqué en Thaïlande et en Afrique du Sud se germanise ! 

Le leader de la catégorie en Europe et second pick-up le plus vendu dans l’hexagone, à un cheveu du Toyota Hilux (3543 ventes pour le nippon, 3451 pour le Ranger en 2020), résulte d’une collaboration avec Volkswagen, signée en 2019. Un partenariat gagnant-gagnant qui a permit le mois dernier de mettre au monde le Tourneo Connect, un Caddy rebadgé. Pour son pick-up, Ford pourra aussi partager le développement avec l’Amarok, ce qui se traduira par une base mécanique, un châssis et des motorisations modernes et plus étoffées.  

Sous son look affirmé de F150 miniaturisé, son grand frère américain – le pick-up le plus vendu dans le monde -, le nouveau Ranger en reprend les codes esthétiques. Plus costaud, moins rond et marqué par sa calandre symétrique et anguleuse, il en reprend ses feux en forme de “C” sur les finitions hautes, entourant le bandeau de calandre supportant l’emblème maison. Un éclairage matriciel en option devrait renforcer cette signature lumineuse.

Le nouveau Ranger sera aussi plus large de 5 cm, ce qui devrait profiter aux capacités générales mais surtout à la charge utile et l’espace en cabine. Cette dernière sera proposée en version simple, approfondie et double. Si les dimensions générales n’ont pas encore été communiquées, l’empattement augmentera dans les mêmes proportions. A bord, le Ranger progressera sur le plan du style et de l’ergonomie et sera équipé d’une instrumentation numérique et d’un écran tactile Sync de nouvelle génération de 10,1 à 12 pouces placé en position verticale, comme sur la Mustang Mach-E.

Parce qu’il est avant tout un utilitaire et un fidèle destrier des professionnels, le Ranger ne sera proposé qu’en motorisations diesel, plus coupleuses et endurantes. Le bloc le plus puissant des trois proposés sera un V6 turbocompressé de 3 litres, et pourrait être fourni par Volkswagen. Ce bloc étant déjà proposé sur l’actuel Amarok. Côté hybridation, pas d’informations pour le moment. Cependant, Ford devrait travailler sur une version hybride rechargeable PHEV (plug-in hybrid electric vehicle) couplée à un bloc 4 cylindres essence, mais il est encore trop tôt pour savoir s’il sera au menu de ce nouveau Ranger. 

Si les informations sont encore maigres et que les tarifs sont à ce jour inconnus, c’est que le nouveau pick-up Ford ne sera pas commercialisés avant fin 2022, pour des livraisons prévues en 2023. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.