ÉpandageMéthanisationTENDANCES

Vervaet dévoile le Quad 550, son nouvel automoteur quatre roues

Pour prêter main forte à sa famille d’automoteurs Hydro Trike à 3 et 5 roues, Vervaet revient aux quatre roues.

S’il a fait ses armes en 1974 dans le domaine de la récolte des betteraves, le constructeur néerlandais s’est diversifié 13 ans plus tard en répondant à la demande de solutions d’épandage capables d’intervenir en toutes conditions. D’abord chaussé de trois roues pour préserver les sols, le Trike commercialisé en 1990 sera épaulé quelques années plus tard par un appareil à quatre roues, l’Hydro Quad, dont la conception et la technique rappellent celles des arracheuses intégrales. S’il est rapidement retiré du catalogue, Vervaet n’ayant pas le réseau et une clientèle suffisante à l’époque, le projet Trike fera l’objet d’un développement continu jusqu’en 2015 avec son ultime version. L’artisan familial devenu industriel s’est au fil des décennies déployé, accompagnant l’évolution des techniques, de la réglementation et du marché et revient aujourd’hui à une conception à quatre roues.

Avec le Quad 550, Vervaet veut séduire des utilisateurs  souhaitant emprunter les voies de pulvérisation. Positionné entre l’Hydro Trike 3 roues (16 m3) et sa version XL 5 roues (20 m3), l’engin est né d’un accord avec le concurrent allemand Garant Kotte, également spécialiste dans la gestion des effluents d’élevage et du digestat. S’il a l’étoffe du parfait collaborateur, c’est que Kotte Garant lui offre une belle complémentarité, de nouvelles compétences et un rayon d’action étendu. En effet, en plus de se charger l’unité de pompage et de la fabrication de la cuve de ce nouvel automoteur, Kotte Garant a pour mission de commercialiser les produits Vervaet sur son propre marché, l’Allemagne ainsi que dans d’autres pays à l’Est de l’Europe comme la République Tchèque. Vervaet devrait même profiter à court terme (les homologations rythmant le processus d’introduction sur les différents marchés où Kotte n’est pas encore présent), d’appareils tractés tels que des tonnes et ravitailleurs liquides fournis par ce nouvel allié. Vervaet va donc proposer une offre plus complète que jamais auprès des méthaniseurs, des entrepreneurs et CUMA.

L’appareil conserve l’ADN Vervaet, qui se traduit par une conception simple, une bonne accessibilité et une certaine ergonomie de maintenance, pour préserver fiabilité et coûts d’utilisation maitrisés. Avec un plancher plat, l’appareil de 550 chevaux, chaussé de pneumatiques de 2,15 mètres max. peut embarquer non seulement son unité d’épandage liquide de 21 m3 mais également un épandeur solide de 20 m3 avec pesée ou une caisse de débardage à betteraves, comme les Hydro Trike.

Vervaet nous indique que les deux premiers appareils de pré-série seront testés tout au long de l’année avant une introduction sur le marché en 2022.

Le nouveau Vervaet Quad 550 en 10 points:

  • Motorisation 6 cylindres Volvo Penta 13 litres (Stage V) de 550 chevaux (2650 Nm) fonctionnant à seulement 1.200 tr/min. Il est positionné dans l’empattement de l’appareil, à gauche et près du sol pour réduire le centre de gravité Les filtres sont facilement accessibles à hauteur d’homme. Le radiateur frontal facilite également l’entretien et aspire un air plus frais et moins poussiéreux.
  • Transmission hydro-mécanique similaire aux Hydro Trike. Des boîtes de vitesses séparées pour chaque essieu offrent une transmission intégrale constante. Des blocages de différentiel sur chaque essieu et un blocage de différentiel central sont en standard.
  • Pneumatiques Michelin MegaXBib 1050/50R32, Michelin FloatXBib 1000/55R32, Michelin CerexBib 900/60R38, Michelin CerexBib 900/60R42, Mitas 1250/50R32 et même un jumelage pour injecter entre les rangs de culture comme le maïs. Marche en crabe et quatre roues directrices. Rayon de braquage de 8,3 mètres. Système de télégonflage de série

  • Suspension hydraulique de l’essieu avant et cabine Claas à suspension hydraulique. Le siège est suspendu pneumatiquement. Le conducteur a une bonne vision arrière, d’autant que la cuve est profilée de façon à mieux voir le gabarit de l’engin.

  • Bras d’aspiration repliable à 180 degrés et compact, positionné à droite de la cabine
  • Deux types de pompes: à lobes Börger ou Vogelsang de 9.000 l/min avec bras d’aspiration de 8 pouces, Superload de 12.000 l/min avec un bras d’aspiration de 10 pouces ou 13.500 l/min Börger
  • Broyeur cyclonique (Vervaet) ou Vogelsang positionné avant la pompe. Remplissage en moins de deux minutes
  • Relevage arrière de 8 tonnes, permettant d’utiliser un déchaumeur à disques indépendants de 8 mètres ou un enfouisseur
  • Appareil pesant 19 tonnes à vide, soit 40 tonnes à charge. C’est à peu près le même poids qu’un Hydro-Trike XL 5 roues.
  • Vervaet Smartbox permettant de connecter pratiquement tous les systèmes GPS à la coupure de sections, via l’Isobus de l’appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.