Grandes CulturesImagesPassion

Transformez votre tracteur en intégrale

Arracher vos betteraves à moindre coût, telle est la mission que doit relever Franquet, spécialiste des chantiers décomposés depuis des décennies. S’il fait figure de résistant sur un marché abandonné par les fabricants d’automotrices au profit des intégrales, la conjoncture sucrière actuelle pourrait lui donner raison.

Les uns préfèreront arracher dans le sens de marche naturel d’un tracteur, d’autres en marche arrière. C’est le cas de l’entreprise Willemet qui officie depuis deux campagnes dans les Ardennes avec un Valtra N3 4 cylindres en poste inversé pour animer le bâti arracheur X-Beet six rangs de Franquet. Le débardage des betteraves effeuillées, scalpées, arrachées puis alignées par cet ensemble se fait ensuite par un Valtra série S3 tractant la X-Load S6, une machine d’une capacité de trémie de 6 m3. Le second ensemble qui a été présent lors d’une présentation dynamique est monté sur un Massey Ferguson 7720. Il emploie le même bâti arracheur sur le relevage avant mais se distingue par une version portée plus compacte de la chargeuse X-Load S1.

L’arrachage combiné

Présenté en 2015, le bâti arracheur X-Beet est commun à ces deux ensembles. Son principal intérêt, au delà de regrouper les processus d’effeuillage, de scalpage et d’arrachage est d’employer un tracteur standard. Les roues d’origine du tracteur sont conservées. Plus besoin de monter des pneumatiques étroits, inconfortables et souvent gonflés à bloc. Les betteraves arrachées sont andainées et passent dans la voie du tracteur. Avec des pneumatiques larges et leur architecture plus souple, Franquet veut ainsi limiter le tassement du sol et assurer une parfaite motricité en conditions humides.

La caisse de l’effeuilleuse est dessinée de façon à accroître l’effet d’aspiration des feuilles broyées par les dents en mangano. L’évacuation des feuilles se fait sur le côté droit par une vis sans fin de 350 mm de diamètre, avant d’être éparpillées par un moulinet ou laissées en andain pour éviter d’encombrer la chargeuse et de salir les betteraves. Ensuite, les scalpeurs montés sur parallélogrammes précèdent le bâti arracheur, dont les socs oscillants ont été remplacés par des socs alternatifs, qui ont un rythme de 280 mouvements avant/arrière par minute. Les betteraves sont reprises et déterrées en douceur par la table à rouleaux (renforcés au carbure et tournant dans le même sens pour limiter la casse), servant de pré-nettoyage avant d’être alignées en andain entre les roues du tracteur. Notons, qu’un broyeur intégral proposé en option peut même remplacer l’effeuilleuse.

Afin de limiter le besoin de puissance, la X-Beet a été compactée au maximum afin de convenir à la plupart des relevages avant, d’autant qu’elle pèse 2,7 tonnes. Ses dimensions sont de 2,5 mètres de longueur entre le point d’attelage et l’avant de la caisse d’effeuilleuse (3,30 mètres hors tout avec la grille andaineuse et les roues de jauge) et de 3,2 mètres de largeur.

Le système d’autoguidage a été développé avec Garford. Le palpeur positionné sur l’effeuilleuse se guide sur deux rangs de betteraves et informe l’asservissement de la direction du tracteur quant à la direction à prendre. L’opérateur peut toujours reprendre la main ou durcir la direction avec un potentiomètre, notamment en dévers. Ce système de guidage est compatible pour tous les tracteurs.

Le chargement

L’andain de betteraves est repris par la chargeuse arrière et permet d’intervenir après quelques heures de séchage si nécessaire, pour accroître le déterrage. Franquet offre deux possibilités. La première de type S6 traînée repose sur la TE7 Cargo présentée en 2013 lors du SIMA, qui dispose de quatre turbines entrainées par la prise de force du tracteur, soit 12 mètres de longueur de déterrage. Le terrage se fait par des patins réglables. Cette machine repose sur deux roues montées sur vérins, qui une fois en position haute assurent un nettoyage plus agressif. Les betteraves transitent ensuite dans un élévateur à panier puis un tapis de 650 mm de large (ou un double tapis, synchrone ou asynchrone) avant d’arriver dans la trémie. Avec une capacité de 6 m3, elle permet d’évoluer sans benne pendant près de 150 mètres selon la taille des betteraves. Après, un tapis de 1 mètre de largeur les évacue dans une benne en moins de 45 secondes. La nouvelle chargeuse est disponible dans deux variantes, avec tapis élévateur à godet pour un soin maximum des betteraves ou avec un élévateur à double tapis (synchrones ou asynchrones) pour un nettoyage maximum en conditions difficiles.

La seconde chargeuse S1 est bien plus compacte et mesure 3,2 mètres de longueur pour 3 tonnes à vide. Portée au transport et posée sur des roues métalliques au travail, elle s’attèle sur un triangle d’attelage automatique. Elle dispose d’une trémie que de 2,5 m3, ce qui lui permet de travailler seule près de 60 mètres. Le ramassage des betteraves est assuré par un double tapis, qui limite la montée de terre. Le déterrage est assuré en partie par une table à étoiles caoutchouc. La transmission se fait en grande partie par des courroies et des paliers, pour limiter les risques de casse, avec les chaînes notamment. La S1 peut recevoir soit d’une table à 9 rouleaux spires, qui effectuent un travail de brossage des betteraves et extraient les mottes de terre et herbes vers le tapis d’évacuation sur l’arrière de la machine, soit d’une turbine de nettoyage, ouverte ou cerclée avec grille barreau ou queue de cochon.

Qu’elle soit associée à une X-Load S1 ou S6, l’arracheuse X-Beet assure un débit de chantier compris entre 1 et 1,5 ha/h selon les conditions d’arrachage. Face à des arracheuses intégrales facturées entre 350.000 et plus de 600.000 euros, la configuration X-Beet et X-Load S6 séduit par son prix, autour de 150.000 euros (X-Beet + X-Load S6) et conviendra pour toute exploitation ou entreprise souhaitant arracher entre 200 et 300 hectares. Le CDER annonce son coût de revient, tracteur compris entre 210 et 190€/ha sur une telle superficie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.