Récolte

MacDon M1170 NT5 : une faucheuse andaineuse homologuée

Avec sa voie variable et une motorisation actualisée, la nouvelle faucheuse andaineuse MacDon M1170 NT5 peut circuler sur nos routes.

La diversification des exploitations, les cultures biologiques et semencières, voire la méthanisation ont boosté la demande de matériels adaptés à l’andainage. S’il existe sur notre marché des coupes andaineuses (Honey Bee, McDon, Zworld, Tort…), celles-ci imposent l’usage de tracteurs à poste inversé, pour mieux superviser un travail plus exigeant qu’il n’y paraît, notamment en agriculture biologique. En alternative à ce type de tracteur, les faucheuses automotrices à roues de fauteuil dîtes folles sont plus légères, maniables et offrent une vue imprenable sur la culture. Produites depuis les années 50 en Amérique du Nord, elles avaient connu un court succès en Europe, notamment en récolte industrialisée de luzerne, et avant que n’arrivent des tracteurs plus puissants, avec poste inversé et des faucheuses automotrices plus performantes dans un fourrage vert. Abandonnées courant des années 90, les faucheuses andaineuses retrouvent leurs lettres de noblesse en Europe avec des productions spécialisées, la récolte de céréales immatures, de cultures porte-graines et biologiques. L’andainage ayant pour intérêt d’homogénéiser la maturité de la culture avant récolte, de mieux dessécher les adventices pour éviter d’avaler des noeuds de végétation verte lors du passage de la moissonneuse batteuse.

Malgré l’attrait grandissant pour ces machines, peu de réponses de la part des constructeurs. C’est pourquoi les démarches d’importations sont très souvent isolées. Un grand nombre de ces faucheuses andaineuses (ou windrowers, en anglais), la plupart importées d’Amérique du Nord et ayant parfois transité par l’Angleterre n’ont pas été réceptionnées pour circuler sur route. Attention donc à leur usage sur voie publique, d’autant qu’à vitesse élevée (autour de 20 km/h) la tenue est parfois épique, voire même dangereuse. Il faudrait alors les déplacer sur des remorques adaptées. Le constructeur canadien Macdon, désormais bien implanté en Europe semble avoir saisi l’ampleur du marché. Une niche pour certains généralistes. Pas pour des spécialistes, comme l’est MacDon depuis 1951. Devenu l’un leaders de l’andainage de cultures immatures (notamment de canola), il fournit également de grands noms comme John Deere avec ses modèles d’entrée de gamme, la série W100. Ces faucheuses sont soit équipées de barres de coupes à tapis, soit de faucheuses à disques. 

En réponse à cette problématique; de rendre l’utilisation routière possible et sécurisante, la faucheuse M1170 NT5 offre une voie variable, permettant de s’adapter à la largeur limite autorisée sur voie publique. De 3,46 mètres sur route pour ne pas dépasser la limite de 3,5 mètres, cette nouvelle machine écarte sa voie à 3,82 mètres au travail (avec pneus de dimensions 600/65R28 à l’avant). Qu’elle soit équipée d’une coupe à tapis de 4,6 à 10,6 mètres, avec un dégagement sous châssis de 1,15 m, cette machine d’environ 6 tonnes chevauche l’andain central sans l’écraser. 

C’est un 4 cylindres Cummins QSB de 4,5 litres, désormais conforme avec la norme antipollution Stage V qui est associé à une transmission hydrostatique à deux vitesses (mode champ jusqu’à 29 km/h / mode route jusqu’à 45 km/h). Les 173 chevaux suffisent à emmener la machine mais il conviendra de bien dimensionner la largeur de la barre de récolte en fonction de la matière récoltée. Pour rassurer son conducteur, le poste s’inverse sur route, comme un tracteur, et la direction différentielle (similaire à celle d’un chenillard agit uniquement sur les deux roues motrices, laissant les roues de petit diamètre folles. Elle durcit a mesure que la vitesse progresse, jusqu’à 45 km/h (selon législation en vigueur. En France, celle-ci est limitée à 25 km/h). Notons que le confort et la tenue sont assurés par un système de suspension des roues arrière, ce qui permettra d’éviter au conducteur d’être malmené lors des demi-tours effectués à 180 degrés en fourrière. Car c’est tout l’intérêt de cette machine; manoeuvrer dans un mouchoir de poche sans perdre de temps. 

close

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez l'essentiel de l'actualité, des infos exclusives, des scoops et annonces importantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.