Tracteurs

Le Same Explorer passe au Stage V

Il est né en 1983, l'Explorer est l'un des modèles phares chez Same. Polyvalent, compact et bien "cousu sur mesure", ce tracteur évolue et satisfait à son tour la norme antipollution Stage V.

Mise à jour moteur

La gamme Explorer s’articule sur 5 modèles distincts de 95 à 125 chevaux, deux versions et d’innombrables options, permettant à chacun de compter sur un tracteur adapté à ses activités. Pour l’animer, l’Explorer reste fidèle à son moteur FARMotion 35 (2,9 litres) et 45 (3,8 litres) de respectivement 3 et 4 cylindres désormais conforme avec la norme antipollution Stage V. Pour garantir des niveaux d’émission plus bas, la pression maximale d’injection de la rampe commune est portée à 2000 bars et gérée de manière entièrement électronique, améliorant ainsi la combustion en assurant une atomisation plus efficace du carburant. SDF annonçant pouvoir réduire en plus de manière significative la consommation et le bruit. Les pressions d’injection élevées permettent également au moteur de réagir plus rapidement aux changements soudains et considérables de charge. Une unité de commande électronique dédiée optimise l’alimentation en carburant en temps réel en fonction du régime et de la charge. L’ECU renferme également une fonction de gestion du régime permettant à l’opérateur de définir et de rappeler les limites de régime minimal et maximal du moteur pour des tâches spécifiques ou maintenir un régime constant.

Le modèle de pointe de la gamme (Explorer 125) enregistre une puissance maximale de 126 ch et un couple de 517 Nm. Aux régimes de PDF ECO (540E et 1 000E ), le moteur tourne à environ 1 600 tr/min, produisant un couple de 505 Nm et une puissance de 115 ch (soit 91 % de la puissance maximale).

Transmission

Toutes sont basées sur une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports avec inverseur mécanique synchronisé (qui peut être remplacé par l’inverseur hydraulique), de sorte que 10 rapports par sens de marche sont disponibles. Il est possible d’ajouter à cet équipement 2 ou 3 vitesses en powershift, ainsi qu’un réducteur et un super-réducteur, pour arriver à 60+60 rapports en marche avant et arrière, avec la possibilité d’avancer à seulement 300 m/h à moteur au régime maximal. La fonction Automatic PowerShift (APS) est désormais également disponible pour la transmission de type HML, qui sélectionne automatiquement le rapport powershift optimal en fonction de la charge moteur et de l’effort de traction.

2021 / 07 Vaderstad (728×90) second paragraphe

Pour garantir la polyvalence maximale d’utilisation, tous les modes de fonctionnement standard (540 / 540ECO / 1 000 / 1 000ECO) sont disponibles, toujours avec l’embrayage multidisque à bain d’huile et l’embout interchangeable. La PDF proportionnelle à la vitesse d’avancement est équipée d’arbre de sortie indépendant. La PDF avant de 1 000 tr/min est disponible sur demande. Les versions équipées de relevage à commande électronique disposent en outre de la fonction « PTO AUTO » pour engager et désengager automatiquement la prise de force en fonction de la position du relevage.

Hydraulique

La gamme Explorer dispose d’une pompe simple ou double pour les servitudes principales, pour un débit maximal de 55 ou 90 l/min respectivement, 4 ou 6 voies arrière, un régulateur de débit et un retour d’huile hydraulique libre. Un distributeur supplémentaire à commande électrohydraulique est en outre disponible, ce qui porte à 8 le nombre de voies arrière.

Un relevage arrière à commande mécanique est fourni de série, mais il peut être remplacé par une version à commande entièrement électronique, qui offre de pratiques fonctions supplémentaires, telles que la limitation de la hauteur maximale de l’outil, le réglage de la vitesse de descente, l’amortissement des vibrations pendant le transport et la gestion automatique de la prise de force. Le relevage arrière enregistre une portée maximale de plus de 5.400 kg et offre un attelage 3 points automatique. Un relevage avant d’une capacité maximale de 2.100 kg peut par ailleurs être installé en option.

La direction hydrostatique des tracteurs Explorer a toujours été assistée par une pompe indépendante, pour un braquage fluide et en douceur même à bas régime, mais désormais la fonction « SDD » (Steering Double Displacement) est également disponible et réduit de moitié les tours de volant lors des manœuvres, permettant ainsi de travailler plus rapidement.

Cabine

Claire et agencée selon le code couleurs de la marque, pour faciliter son utilisation, la cabine TopVision offre une belle vision panoramique. 10 prises d’air directionnelles et deux bouches dédiées au dégivrage rapide, 14 puissants phares de travail à LED et les hydro-silentblocs améliorent notablement le confort de conduite.

La colonne de direction (inclinable et télescopique) et le siège suspendu (avec différents réglages) permettent à chacun de trouver sa position de conduite. Parmi les autres équipements en option, citons le siège passager avec ceinture de sécurité, la radio DAB, les nombreuses prises électriques (dont 2 USB) et un toit à haute visibilité avec pare-soleil rétractable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page