Désherbage MécaniqueFormationTENDANCESTravail du sol / Semis

Agrobio lance sa première e-formation sur le désherbage mécanique

Groupement d’agriculteurs en Ille et Vilaine, Agrobio 35 met au point son premier module de formation sur le désherbage mécanique. 

L’intérêt pour les techniques de désherbage mécanique est croissant, que ce soit chez les agriculteurs pratiquant des méthodes traditionnelles, en conversion biologiques ou déjà converties. C’est pourquoi Agrobio s’est investi depuis 2005 dans l’accompagnement au désherbage mécanique et a formé en Ille et Vilaine et sur 12 bassins versants pas moins de 921 fermes conventionnelles, soit un total de 5.102 hectares.“Agrobio 35 rend le désherbage mécanique définitivement accessible à toute l’agriculture française” commente Yann Jaffre, directeur d’Agrobio 35, membre de la Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique. “Dans 5 à 10 ans tout au plus, toutes les parcelles de maïs auront au moins un passage d’outil mécanique en pré-levée”.

Agrobio veut accompagner et former les agriculteurs au désherbage mécanique qu’ils soient adaptes de techniques traditionnelles, biologiques ou en conversion bio, mais également permettre aux animateurs et techniciens agricoles, chauffeurs (CUMA et ETA) ainsi que des constructeurs et distributeurs de matériel agricole d’aborder le sujet, sans limites géographiques. Agrobio 35 ambitionne de former d’ici 5 ans 200 chauffeurs, 8.000 agriculteurs et agricultrices et 200 animateurs/techniciens. C’est pourquoi il passe à l’étape numérique pour aller plus loin que les frontières de l’Ille et Vilaine et la Bretagne.

Une formation digitalisée

C’est pour être en capacité de répondre à cette attente exponentielle en matière de formation au désherbage mécanique qu’Agrobio 35 a décidé de produire un contenu numérique disponible sur internet : une formation très pragmatique et opérationnelle, que ce soit le désherbage tout mécanique ou le désherbage alterné, c’est-à-dire avec un rattrapage possible en chimique en cas de risque pour les rendements.

L’objectif étant d’autonomiser progressivement un maximum d’agriculteurs et de chauffeurs dans l’utilisation de ces pratiques, mais également un maximum de techniciens et animateurs qui pourront à leur tour accompagner un plus grand nombre d’agriculteurs. L’équipe Agrobio 35 s’est en plus entourée de nombreuses compétences pour construire les contenus pointus très complets et qui apportent une réflexion profonde et globale sur la pratique :

  • 30 producteurs utilisateurs des outils de désherbage mécanique (bio, en conversion, en conventionnel)
  • 17 CUMA et Entreprises de Travaux Agricoles, la Fédération des CUMA Bretagne Ille Armor et le Réseau CLEO
  • Les syndicats de bassins versants d’Ille et Vilaine,
  • Le CETA 35
  • Et bien sûr des compétences en ingénierie de formation adaptée à l’e.learning, des compétences vidéo et des compétences informatiques

” Il était important de s’associer ces partenaires pour travailler ensemble sur des contenus qui répondent à un maximum de situations différentes, et balayent toutes les solutions possibles, à la fois en bio, en conversion bio et en conventionnel”, explique David ROY, expert AGROBIO 35, qui a piloté les contenus de la formation. “Cette formation a été conçue pour la culture du maïs mais elle est transposable en l’état sur les autres cultures de printemps, soja et tournesol “.

Se former à son rythme

La formation Agrobio s’appuie sur une partie en présentiel (4 heures accessibles pendant 2 mois) pour pouvoir organiser son temps à sa convenance et une accessible sur n’importe quel matériel informatique, ordinateur, tablette et même son smartphone. Le contenu des formations est spécifique à chaque public et induit 4 parcours de formation différents.

Le contenu très imagé présente une très grande diversité de situations possibles et doit permettre l’immersion et l’appropriation des outils et des techniques. Il permet d’accéder à des vidéos (préparation de sol, semis, passage des outils aux différents stades de développement, instructions pour le réglage des matériels, erreurs à éviter), des témoignages terrain d’agriculteurs et d’experts, et des cas concrets, des supports graphiques simples et pédagogiques et des auto-évaluations des acquis pour validation systématique des modules.

Selon les profils (agriculteur, animateur/technicien, chauffeur, constructeur/distributeur), jusqu’à 1 journée complémentaire en présentiel avec des experts pour approfondir et conforter les connaissances acquises dans la partie e.learning. Enfin, de nombreux supports utiles sont à disposition dans un vaste espace documentaire et un forum en ligne permet d’échanger avec d’autres utilisateurs.

Quel coût ?

Pour les agriculteurs éligibles au financement VIVEA, la formation ne coûte que 20 € TTC. Pour les techniciens/animateurs, chauffeurs et constructeurs/distributeurs de matériel agricole, la formation est prise en charge par les fonds de formation sur demande. Enfin, pour les agriculteurs auditeurs libres (partie digitale uniquement), le coût de la formation s’élève à 100 € TTC. Pour s’inscrire, suivez le lien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.