MéthanisationTENDANCESTransport

Deguillaume Fusion : un seul véhicule pour tout transporter

En développant une benne “2 en 1”, Deguillaume entend vous faire économiser du temps, du carburant et réduire votre investissement matériel.

Cette solution émane des méthaniseurs et d’entrepreneurs confrontés à des problématiques de transport simultané de matières solides et liquides. De façon régulière, ils doivent acheminer la matière organique nécessaire pour alimenter leur méthaniseur et en extraire différents produits, dont le principal à l’état liquide, le digestat. Ce type d’installation nécessite par conséquent des solutions de transport pour ces différents produits, des bennes mais également des tonnes et cuves pour les produits liquides plus contraignants.

C’est ainsi qu’est née l’innovante benne Fusion, nommée lors des SIMA Innovation Awards, une benne “2 en 1” capable de transporter matières solides et même liquides. “Il s’agit surtout d’éviter les transports à vide et ainsi réduire l’empreinte carbone” nous indique Sylvain Carpentier, co-dirigeant du groupe Dangreville, propriétaire de la société Deguillaume en Haute-Vienne.

Pour cela, la Fusion ne se contente pas d’étanchéifier sa porte grâce à des joints. Elle dispose d’un double fond étanche actionné hydrauliquement en cabine et de séparations transversales ajourées qui se déploient afin de permettre le transport de matières liquides en toute sécurité. En effet, les séparations ont pour fonction d’éviter les phénomènes de roulis et de d’offrir une grande stabilité sur route lors du transport à vitesse élevée, en cas de freinage ou de virage. “Avec la nouvelle réglementation appliquée depuis le 1er janvier 2020, les outils dont la largeur dépasse les 3 mètres sont homologués uniquement à 25 km/h. De par son gabarit routier, la benne Fusion est homologuée à 40 km/h contrairement aux tonnes à lisier qui perdent cet avantage et qui sont limitées à 25 km/h.

La Fusion transporte toutes récoltes. “Elle a même l’avantage de choyer les cultures les plus fragiles comme les pommes de terre grâce à son double fond mobile” nous indique Sylvain Carpentier. Deguillaume prévoit même deux types de caisses, une en acier et inox et l’autre en aluminium, pour gagner en capacité de chargement. Seul modèle envisagé pour le moment, la tridem engloutit 56 m³ d’ensilage et une fois son double fond escamoté, pas moins de 21 m3 de lisier ou de digestat. Quid du chargement des produits liquides? La Fusion emploie un cône de remplissage à l’avant et possède à l’arrière une vanne de vidange pour vider en cuve ou approvisionner la tonne ou l’automoteur aux champs. 

Et parce qu’il s’agit d’une benne classique à la base, la Fusion bascule et sera plus facile à nettoyer une fois la transhumance des produits liquides terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.