Tracteurs

Nouveau Challenger MT800; le même en jaune

Habituellement, c’est par l’Amérique du Nord que nous viennent les nouvelles fraîches de chez Challenger. Mais les choses ont changé.

Peut-être que l’info vous a échappée dans le flot de nouveautés, Fendt a dévoilé cet été la nouvelle génération du 1100 MT, un tracteur à chenilles de 511 à 673 chevaux. Un tracteur dont le développement a été assuré par le spécialiste en la matière; Challenger. Développée par Caterpillar dans les années 80, cette identité devenue une marque à part entière depuis son rachat fin 2001 ne produit pas que des tracteurs à chenilles. AGCO a regroupé en son sein plusieurs de ses activités pour en faire une full-line destinée au marché nord-américain. Tracteurs à chenilles, tracteurs conventionnels à roues issues des gammes Massey Ferguson puis Fendt, tracteurs articulés calqués sur la technologie des tracteurs à chenilles, matériel de fenaison (presses et faucheuses d’origine Hesston), moissonneuses batteuses (Massey Ferguson), pulvérisateurs automoteurs (ex Spra Coupe, notamment), sans compter les automoteurs d’épandage Terra Gator, ex-Melroe / Ag-Chem. Une gamme à la fois très spécialisée avec la fertilisation et la protection des cultures, mais également très généraliste avec des produits juste personnalisés en jaune. AGCO souhaitait à l’origine capitaliser sur l’identité forte de Challenger et maintenir une certaine proximité clients dans des secteurs autrefois occupés par le réseau Caterpillar agricole.

L’intégration en 2001 d’Ag-Chem, fabricant des automoteurs Terra Gator au groupe américain AGCO ainsi que de Spra-Coupe, spécialiste de la pulvérisation confirmait les intentions du groupe, de devenir un full-liner et de s’imposer face à John Deere et au groupe CNH. De 2005 à 2006, l’usine néerlandaise de Grubbenvorst pousse les murs pour accueillir toute la gamme commercialisée en Europe de l’Ouest et de l’Est. Le site devient le centre névralgique de Challenger en Europe. Il ne se contente plus d’assembler, mais de construire les nouvelles générations d’automoteurs Terra Gator. Il en assure la commercialisation, le SAV et la gestion du parc d’occasions. Coup de tonnerre en 2014 lorsque AGCO a annoncé stopper cette activité, pour se consacrer à 100% aux automoteurs de pulvérisation Rogator. Et en 2017, c’est à Fendt que fut confiée la commercialisation de ces machines, réservées au réseau européen. Une annonce qui a mis fin aux activités de Grubbenvorst.

2021 / 07 Vaderstad (728×90) second paragraphe

La fabrication des pulvérisateurs Rogator a alors ensuite migré à Hohenmölsen en Allemagne, où sont déjà produites les ensileuses Katana. Quant aux gros 1100 MT à chenilles (492 à 646 chevaux), s’ils ne prenaient même pas le temps d’adopter une transmission de type Vario, comme il est de tradition chez Fendt, leur début de carrière fut particulièrement timide. Mais aujourd’hui, les choses ont repris leur cours. Fendt a mis son grain de sel dans la dernière mouture du 1100 MT et propose un modèle plus en adéquation avec le reste de sa gamme.

Et pour cause, le plus américain de la production AGCO s’est européanisé. Moteur 6 cylindres MAN allemand plutôt qu’un 6 cylindres Caterpillar américain ou, plus récemment d’un V12 AGCO Power. Transmission désormais à variation continue (de son petit nom Accu-VT chez Challenger, la TA 400T est baptisée VarioDrive chez Fendt) plutôt qu’une full-powershift, certes efficace en grandes cultures mais qui manquait de souplesse dans certaines plages d’utilisation, notamment au scraper ou pour animer des outils à la prise de force. Pour piloter la bête, la cabine reprend les standards esthétiques, technologiques et la logique de conduite des tracteurs Fendt, du 200 au 1000 à pneus. Même sort pour le design. Aux antipodes de son large pif, sa calandre rappelle que ce tracteur made in USA (à Jackson, dans le Minnesota) doit se loger au sein de la gamme bavaroise. Des efforts qui devront porter leurs fruits pour permettre à AGCO de retrouver une place sur ce marché. La concurrence ayant orienté ses efforts sur des tracteurs de forte puissance à quatre chenilles.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle génération de tracteurs, lire l’article : Les 1100 Vario MT entrent dans les rangs

Le MT800 Challenger est tellement une copie du Fendt 1100 MT que la première photo officielle est un montage photoshop ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page