ConcessionnairesConstructeursEntreprises

Les Versatile Nemesis seront produits en Russie

A l’étroit à Rostov-sur-le-Don en Russie, Rostselmash, le propriétaire du canadien Versatile et fabricant de machines de récolte et de protection des cultures a annoncé qu’il va construire une nouvelle usine de tracteurs à la périphérie de la ville.

Prévue pour être finalisée en 2023, la nouvelle usine occuperait une surface couverte de 6,2 hectares sur un site totalisant 14 hectares. Un investissement qui représenterait entre 2 et 3 milliards de roubles (l’équivalent d’environ 29 à 43,6 millions d’euros) et devrait permettre d’accélérer la production, accompagnant ainsi la croissance de la marque qui serait de l’ordre de 15 à 20% par an. De 2009 à 2016, Rostselmash assemblait des tracteurs Versatile expédiés en kits du Canada dans l’usine actuelle de Rostov-sur-le-Don. Depuis, elle y produit des tracteurs articulés et rigides selon un cahier des charges établi par le concepteur canadien dans le courant des années 90. Simples et efficaces, ces tracteurs permettent de se positionner techniquement et économiquement face à Kirovets en employant de plus en plus de composants locaux. Rostselmash aurait commercialisé plus de 2.000 tracteurs série RSM 2000 (380 à 405 chevaux) sur le marché domestique, mais également de CEI et en Afrique et a débuté l’année dernière la production des RSM 3000 de 440 à 583 chevaux.

Seconde information intéressante; il semblerait que Rostselmash prévoit également d’y construire les derniers tracteurs conventionnels Nemesis (170 à 250 chevaux) lancés en février dernier par Versatile pour les vendre, selon les informations recueillies dans l’Est de l’Europe. Aucunes informations toutefois sur leur variante orange livrée aux couleurs Kubota et sous la dénomination M8. Ceux-ci sont initialement réservés au marché nord-américain. Les modèles Nemesis fabriqués sous la bannière Rostselmash seront baptisés RSM 1000. Rostselmash n’exclut par franchir sa zone d’achalandage et s’intéresserait à l’Europe de l’Ouest. Affaire à suivre.

Le dernier RSM 2400 est une évolution des premiers New Holland série 80 lancés en 1994. Il reste fidèle à un bloc 6 cylindres Cummins et délivre 400 chevaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.