Véhicules utilitaires & Quads

Nouveau Citroën Berlingo Van : Le retour du Diesel

Dévoilé en octobre 2023, le nouveau fourgon utilitaire léger de Citroën est désormais disponible à la commande. S’il adopte un système multimédia de dernière génération, c’est sous son capot que se trouve son principal atout.

Marche arrière toute !

Depuis que Stellantis a choisi de retirer de son catalogue les versions thermiques, début 2022 au profit des ë-Berlingo électriques, les ventes ont littéralement dégringolé. Alors, avant qu’il ne soit trop tard, et pour la bonne santé de ses usines de Vigo (Espagne) et Mangualde (Portugal) le groupe profite d’un restylage pour faire marche arrière ! Il vient de réintroduire une motorisation diesel, le 4 cylindres BlueHDI décliné en version 100 chevaux (avec boîte manuelle 6 vitesses) et 130 chevaux (boîte manuelle et auto EAT8) et pour les particuliers, en version Ludospace, un modèle 3 cylindres essence 1.2 Puretech de 110 chevaux en boîte manuelle.

Pour convaincre, le ë-Berlingo en version ludospace comme en Van (utilitaire) voit son autonomie progresser, pour atteindre 340 km (données communiquées par Citroën en cycle mixte WLTP) grâce à ses 136 chevaux délivrés par nouvelle batterie LFP de 50 kWh. Une autonomie 20% supérieure à la génération précédente et que le constructeur annonce comme « parfaitement adaptée au kilométrage moyen réalisé quotidiennement par ce type de client (ndlr: les professionnels). » Le ë-Berlingo est équipé d’un chargeur embarqué de 7,4 kW et peut recevoir en option un chargeur triphasé de 11 kW, permettant ainsi une recharge facile. Depuis une wall-box de 7,4 kW, la recharge complète est possible en 7h30, tandis que 5 heures suffiront sur une wall-box de 11 kW.

Au-delà de l’autonomie délivrée par la précédente génération du Berlingo, c’est le prix – même bonus déduit – qui semblait être le principal frein pour les professionnels. Et cette nouvelle mouture risque de ne pas arranger les choses, car facturé dès 33.902 euros TTC en version M, c’est 9.476 euros de plus que sa version diesel 100 chevaux (ndlr: au 02/04/24). Et le fossé déjà abyssal entre les deux technologies se creuse davantage en version XL lorsque l’on opte pour un BlueHDI130 EAT8, facturé  33.120 euros TTC contre 44.460 euros TTC pour le ë-Berlingo Van. 

Plus technologique

Outre sa calandre révisée et l’intégration du nouveau logo Citroën, le nouveau Berlingo fait le plein de technologies à bord, avec une nouvelle planche de bord et un nouvel écran tactile de 10 pouces. On peut également citer le nouveau style du volant multifonction, intégrant les commandes audio et de régulateur de vitesse. Dans le cas de la version électrique, de nouvelles palettes apparaissent derrière le volant pour gérer la récupération d’énergie en fonction du niveau de charge. Les sièges Citroën Advanced Comfort sont également proposés et se distinguent par leurs soutiens latéraux, pour un confort accru. 

Les trois modes de conduite connus sont toujours disponibles selon les usages : Eco pour privilégier l’autonomie, Power pour des performances maximales, et Normal.

Le Berlingo Van est disponible en 2 ou 3 places et en deux longueurs, de 4,4 mètres (version M) et 4,75 mètres (XL). Dans sa version XL, le dossier de la place centrale peut se rabattre pour se transformer en écritoire et la place latérale s’escamote pour permettre l’introduction de charges longues. Le volume utile atteint jusqu’à 4,4 m3 et la charge utile 1 tonne (limitée à 780 kg en électrique).

Côté technologies, Citroën propose en entrée de gamme « My Citroën Play » avec smartphone station et association de l’écran 10 pouces en standard. Compatible Apple CarPlay et Android Auto, cette solution permet au conducteur de connecter son smartphone à sa voiture et d’écouter de la musique ou de passer des appels via le système audio de la voiture, ainsi que d’exploiter facilement l’application de guidage de son smartphone. Afin de renforcer la sécurité du conducteur, le système est pilotable depuis les commandes sur le volant ou via la commande vocale du smartphone. C’est une véritable prolongation de son smartphone pour le client. Ce pack permet également d’afficher la caméra de recul.

Le nouveau système My Citroën Drive Plus, associé à un écran 10’’ haute définition est disponible avec la navigation 3D connectée. Son système inspiré des widgets des smartphones permet de gérer les différents fonctions médias. L’écran permet également de projeter la caméra de recul. La charge du smartphone se fait sans fil, par induction sur la console centrale. Elle est disponible via le pack Techno qui inclue également l’accès et démarrage main libre ainsi que la climatisation automatique. Deux prises USB restent disponibles.

Ë-Berlingo Van peut recevoir en option une pompe à chaleur qui permet de réchauffer l’habitacle de façon optimale en hiver sans faire appel à l’énergie de la batterie et donc en préservant l’autonomie.

Au registre des aides à la conduite se trouve la fonction Dynamic Surround Vision adaptée à la conduite d’un fourgon tolé. Deux caméras (une au-dessus des portes arrière, et une nouvelle sous le rétroviseur extérieur côté passager) projettent directement sur le rétroviseur central l’image de ce qui se passe derrière le véhicule, même en roulant. En stationnement, la projection d’image évite tout angle mort. Le nouveau Berlingo Van est désormais équipé de 12 capteurs d’obstacle répartis entre l’avant et l’arrière du véhicule. Le Highway Driver Assist associe le régulateur de vitesse adaptatif avec la fonction Stop & Go et l’aide au maintien dans la voie. Il vient compléter un ensemble de technologies de confort et de sécurité comme l’alerte de fatigue du conducteur, la lecture des panneaux de signalisation, l’aide au maintien dans la voie, le freinage automatique d’urgence avec détection des piétons et des cyclistes, ou le limiteur de vitesse.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.