2022 / 05 / 20 – 21 – 22 (compensation oubli 16) – 23 – 24
Technologie & High-TechTracteurs

Aux Pays-Bas, un concessionnaire électrise un Fendt 313 Vario

S’il existe déjà quelques solutions dans le domaine de la manutention, les tracteurs full électrique se font toujours attendre. Prenant le taureau par le cornes, un client a fait transformer un Fendt 313 Vario de série par son concessionnaire.

C’est l’oeuvre originale de Holland Utrecht, concessionnaire Fendt aux Pays Bas, qui pour ne pas voir se débiner son client, la société Van Huizen, un paysagiste en quête d’une solution vertueuse s’est s’épaulé de la société New Electric Automotive, spécialiste de la mobilité électrique 

L’électrification, un sujet sur les rails

Ces dernières années, Fendt a fait un premier pas vers l’électrification avec le 700 Vario X Concept, basé sur la série Fendt 700 Vario. En employant un moteur diesel AGCO Power 4 cylindres d’une puissance nominale de 200 ch, à la place du traditionnel 6 cylindres Deutz, il reste de la place pour positionner un alternateur entre le moteur et la transmission. L’alternateur intégré est capable de délivrer une puissance électrique de 130 kW max., transmise aux outils sous la forme d’une alimentation 700 V CC via le Powerbus. De la même façon, le Poxerbus alimente les composants électriques internes du tracteur, comme le ventilateur ou les pompes de liquide de refroidissement. Un tracteur donc plus efficient, de type hybride, qui sera bien plus économe en carburant. Mais depuis 2013, il est resté pour à l’état de concept. 

En 2015, la DLG avait remis à Fendt la médaille d’argent pour son andaineur à toupies Fendt Former 12555 X à entrainement électrique, intégrant un moteur électrique directement dans la cloche de l’andaineur. Un appareil qui aurait du sens si le 700 Vario X Concept était commercialisé.

Puis l’entreprise a mis au point le Fendt e100 Vario, un tracteur compact entièrement électrique, d’une puissance d’entraînement de 50 kW, capable de fonctionner pendant cinq heures de suite, en conditions d’utilisation réelles. L’énergie est délivrée par une puissante batterie lithium-ion de 650 V, d’une capacité d’environ 100 kWh. Elle peut être chargée soit en tension de 400 V et jusqu’à 22 kW avec une prise de courant standard CEE, soit en tension continue, via l’option de super charge. Avec une prise CCS (Combo) standard de type 2, la batterie peut-être rechargée rapidement jusqu’à 80 % en moins de 40 minutes. Par ailleurs, l’énergie peut être récupérée grâce à l’utilisation d’un moteur électrique. Le Fendt e100 Vario permet d’utiliser aussi bien des outils traditionnels que des outils électriques. Le e100 Vario est équipé de deux interfaces d’alimentation conformes à la norme AEF, régissant les appareils électriques. La batterie est capable de libérer temporairement une réserve de puissance de 150 kW pour l’entraînement des outils. Le tracteur est également équipé d’une prise de force standard ainsi que d’une alimentation hydraulique usuelle pour outils. Par ailleurs, l’énergie peut être récupérée grâce à l’utilisation d’un moteur électrique. Ce tracteur est lui aussi encore en phase de test et n’est pas encore commercialisé.

La transformation

N’ayant aucune solution viable à proposer à son client, un producteur de légumes, Holland Utrecht a donc planché sur la transformation d’un tracteur 100% thermique commercialisé sur le marché. Ce sera un 313 S4, un tracteur à l’origine motorisé par un 4 cylindres AGCO Power de 133 chevaux couplé à une transmission Vario. 

Le moteur diesel, le système de refroidissement, le réservoir de carburant et le système de traitement des gaz ont été retirés et deux moteurs électriques Siemens et quatre batteries Tesla ont été installés dans l’espace libéré.

Un rétrofit qui paraît simple sur le papier, mais qui ne s’est pas fait du jour au lendemain. Les personnes impliquées ont dû plancher sur le projet longtemps avant d’employer leur bistouri. L’objectif initial était de tenir 8 heures sans s’arrêter, et d’offrir des performances au minimum comparable avec la version originale, thermique. Les moteurs électriques ont une caractéristique différente de celle du moteur diesel. Il a été décidé de suivre les courbes de puissance et de couple existantes au moyen d’un logiciel. 

Les puissances disponibles (voir ligne jaune) sont ramenées à la courbe du bloc diesel (voir ligne rouge)

Vraisemblablement, ça fonctionne. Le tracteur a retrouvé la progressivité de sa transmission originelle dans un silence remarquable.  


2022 / 05 / 21 – Vaderstad (728×90 site)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.