ManutentionTechnologie & High-Tech

Merlo commercialise son chargeur télescopique électrique e-Worker

Découvert lors du salon Agritechnica 2019, le chargeur télescopique compact e-Worker évolue sans bruit et sans émissions polluantes. Il devient une réalité commerciale avec le lancement de la “Génération 0”.

Très compacts avec une largeur de 1,53 m pour une hauteur de 1,96 m. max., un rayon de braquage contenu à 2,3 m. et dotés d’une faible garde au sol (26 cm max. avec la monte standard), les deux modèles e-Worker 25.560 (2 roues motrices) et e-Worker 25.5-90 (4 roues motrices) de respectivement 60 et 90 chevaux offrent une capacité de levage de 2,5 tonnes maximale mais limitée à 1,5 tonne à la hauteur maximale de levée de 4,8 mètres. Des mensurations et caractéristiques idéales pour travailler dans les espaces confinés, au sein de certains élevages mais également chez des arboriculteurs, viticulteurs, producteurs de champignons, ou domaines non-agricoles comme le BTP ou le recyclage de déchets. “Nous sommes très heureux du lancement de ce e-Worker en France car beaucoup de clients attendaient cette machine.” commente Laurent Menard, Directeur commercial, directeur Marketing et après ventes de Merlo France. “Notamment pour pouvoir travailler dans le zones urbaines où les machines thermiques sont de plus en plus interdites, notamment à Paris et dans d’autres grandes villes. Mais il leur sera également possible de travailler de nuit sans déranger les habitants.

Limités à une vitesse maximale de 22 km/h, les chargeurs télescopiques e-Worker peuvent être homologués en tant que tracteur agricole (en option). La transmission emploie deux moteurs électriques sur chaque roue avant et un autre en position verticale arrière pour entrainer les deux roues directrices. En effet, l’engin ne se dirige qu’avec son essieu arrière, mais sa cinématique permet de braquer très court.

Les batteries sont situées au centre de l’appareil pour rabaisser le centre de gravité et rendre l’utilisation du e-Worker sécurisante. La flèche et les accessoires sont entrainés de façon classique, via une pompe load sensing hydraulique mais animée par un quatrième moteur électrique. La descente du bras se fait par gravité pour réduire la consommation électrique. L’engin présente aussi comme particularité intéressante, d’être piloté depuis la nacelle via une télécommande. Le constructeur italien annonce, pour ce nouvel appareil une autonomie d’environ 8 heures, de façon à ne pas devoir recharger au court de la journée. 

Compte tenu de son utilisation variable d’un secteur à l’autre, Merlo propose cet appareil dans différentes configurations de cabine; ouverte ou fermée. Un chauffage et siège chauffant pourront compléter l’équipement, notamment pour les utilisateurs en chambres froides. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.