ÉlevageManutentionMéthanisationTENDANCES

Weidemann dévoile ses nouveaux chargeurs télescopiques T7

Au Sommet de l’Elevage, la gamme de chargeurs télescopiques Weidemann monte en puissance et en capacités. Avec la T7, le constructeur allemand offre des capacités de 3,5 à 4,2 tonnes pour 7 mètres de hauteur de levage.

Ils se nomment T7035 et T7042, ces deux modèles de la gamme T7 permettent ainsi de chapeauter une gamme de trois appareils de 25 à 75 chevaux conçus pour des petites et moyennes exploitations ou élevages.

En effet, le constructeur allemand est d’abord spécialisé dans la petite chargeuse, type valet de ferme ou aux antipodes dans la manutention plus lourde avec des chargeurs sur roues à mat fixe ou télescopique.

Etienne Pignon, Market development Manager pour Weidemann présentait cette nouvelle génération T7 lors du Sommet de l’Élevage

Avec une largeur de 2,4 mètres, une longueur de 4,53 mètres et 2,44 mètres de hauteur, trois modes de direction au choix (4 roues directrices, bloquage de l’essieu arrière, en crabe) et un rayon de braquage de 45 degrés, cette nouvelle gamme de chargeurs télescopiques est aussi compacte que maniable et s’inscrit parfaitement dans la gamme Weidemann, marque du groupe Waker Neuson. Et avec des pneumatiques de 24 pouces (405/70R24 ou 460/70R24) et une capacité de traction de 16 tonnes grâce aux différents systèmes d’attelage proposés en option, le nouveau haut de gamme de chez Weidemann a de quoi rivaliser avec la concurrence.

Trois niveaux de puissance

Le T7 s’anime grâce à un moteur 4 cylindres Perkins Stage V de 102, 122 ou 136 chevaux doté d’un système de post-traitement des gaz d’échappement par DOC, FAP et SCR. La transmission est soit de type hydrostatique ou hydrostatique à variation continue Powerdrive 255, permettant à l’engin de se déplacer à 40 km/h sur route avec une fonction automotive nommée M-Drive, autorégulant le régime moteur pour réduire non seulement la consommation de carburant mais également les nuisances en cabine. La regulation électronique de la transmission et du régime moteur prévoit quatre différents modes de conduite, AUTO (l’électronique gérant le régime selon sa sollicitation), ECO (afin de réduire la consommation d’énergie) et deux autres modes en option destinés au chargement de fumier ou à l’utilisation d’équipements hydrauliques (avec une précision de 0,10 km/h par paliers). Avec l’accélérateur à main, le conducteur peut ajuster le régime moteur. La vitesse d’avancement est alors contrôlée avec la pédale.

Facilité d’utilisation

Le changement rapide d’équipement se fait simplement grâce au bouton de décompression du troisième circuit hydraulique accessible sur le bras télescopique, même si le moteur est en marche ou le contact mis. La manipulation des outils se fait confortablement tout en assurant un maximum de stabilité grâce au système automatisé Vertical Lift System (brevet Weidemann) et déjà connu au sein de la gamme. Il contrôle automatiquement à la fois la levée du bras et la sortie de la flèche en gardant le poids au plus près de la machine en permanence. Il propose trois modes (godet, palettiseur et manuel) et s’enclenche automatiquement, offrant au conducteur une conduite sécurisante, notamment lors d’un mouvement de levage quasi vertical et d’abaissement.

Une cabine accueillante

C’est une cabine totalement repensée qui accompagne le lancement de cette nouvelle série T7. Dotée de quatre montants, la View Cabin offre une visibilité à 360 degrés, permettant au conducteur de visionner même sa roue arrière droite, tandis que le pare-brise avant incurvé intégre une large ouverture sur le toit. Elle reçoit une grille de protection FPS qui préserve la grande visibilité au travail et son accès est facilité et sécurisé grâce à ses 2 marchepieds antidérapants et l’éclairage « Coming Home ».

Epurés et intuitifs, les indicateurs habituels ont un code couleur par fonction. Les fonctions en cours d’utilisation s’affichent sur un écran 7 pouces dans lequel il est possible de facilement naviguer via la commande « JOJDIAL » (déjà de série sur les modèles 5080T et 9580T). Toutes les fonctions de commande essentielles, y compris le joystick dernière génération, sont directement fixées sur l’accoudoir console, permettant à tous les éléments de commande d’être directement à portée de main.

La troisième fonction hydraulique s’active par un interrupteur situé sur la console et se commande proportionnellement grâce au joystick dans les deux sens à l’aide d’une molette de réglage sans palier. Les vibrations ne sont pas transmises au chauffeur, lui permettant de réduire sa fatigue.

Entretien centralisé

Côté entretien, les points de graissage sont regroupés sur une zone spécifique à l’arrière de la machine et facile d’accès. Un système de graissage centralisé est disponible en option. Les principaux éléments de l’entretien courant (filtre à huile, à gasoil, à air de moteur et de cabine, etc) sont très facilement accessibles pour être changés rapidement.

Les chargeurs télescopiques Weidemann T7 présentés en avant-première lors du Sommet de l’Élevage à Cournon d’Auvergne sont prévus pour être commercialisés dès 2022. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.