AGRITECHNICA 2019AGRITECHNICA 2019PulvérisationRécolteSALONSTechnologie & High-Tech

Nouveautés 2020 : John Deere dévoile ses hors-d’œuvres

Toujours pas l’ombre des nouveaux 7R, 8R, 8RT et 8RX ou d’une moissonneuse batteuse de très gros calibre. John Deere se contente à quelques jours d’un évènement réservé à ses concessionnaires de dévoiler, tels des hors-d’oeuvres quelques évolutions dans ses gammes de pulvérisateurs, d’ensileuses, de presses mais également en matière de gestion des données.

Nouveaux pulvérisateurs automoteurs R4140i et R4150i

  • Les R4040i et R4050i tirent leur révérence et laissent place aux R4140i et R4150i. Ils entreront en production dès octobre 2019, pour une disponibilité chez les concessionnaires prévue début 2020.
  • La cabine Premium de catégorie 4 intègre la console universelle John Deere 4640 montée sur un accoudoir repensé. Elle est disponible en deux niveaux de finition.
  • La télématique JDLink devient gratuite pendant cinq ans.
  • Un nouveau pack d’éclairage pour le travail de nuit mais également côté mise en oeuvre du pulvérisateur.
  • Le dispositif PowrSpray permet un remplissage rapide et surtout une régulation précise et réactive. Combinée au système innovant AirRinse, cette technologie réduit le volume mort à un niveau très bas (de 5 litres selon John Deere) pour une performance de nettoyage maximale.
  • Disponible depuis deux ans sur les machines nord-américaines, le système ExactApply devient une option en Europe. Il combine la capacité à changer de buses manuellement depuis la cabine ou automatiquement en fonction de la dose d’application et de la vitesse. Il permet également de maintenir la taille des gouttelettes tout en changeant de vitesse d’avancement par modulation de la fréquence du signal électrique des portes buses. Grâce cette modulation, la compensation en courbes assure un taux d’application homogène sur toute la largeur de la rampe, même lorsque le pulvérisateur tourne. Avec ExactApply, chaque buse de pulvérisation est commandée individuellement, basé sur la position GPS précise. Cette technologie permet des économies sur les produits de protection des cultures pouvant atteindre 6 € par hectare selon le constructeur, tout en augmentant le rendement d’un maximum de 3 % en réduisant drastiquement les applications excessives ou sous-dosées.

Ensileuses séries 8000 et 9000

Pour 2020, des améliorations seront apportées sur les ensileuses automotrices John Deere séries 8000 et 9000: 

  • Le racleur de rouleau lisse Dura Line est désormais disponible dans les trois packs proposés. John Deere annonce une durée de vie au minimum quatre fois supérieure à celle des composants standards. 
  • La fonction AHC (Active Header Control) étendue avec contrôle d’inclinaison latérale actif sur les pick-up, les coupes directes ou les cueilleurs rotatifs. Une fois que l’utilisateur a abaissé l’unité de récolte, celle-ci peut se déplacer librement au-dessus du sol. Dès qu’elle est relevée, elle se recentre et se verrouille automatiquement.  cette position fixe procure plus de sécurité pour les déplacements sur route.
  • Le nouveau levier multifonction des plus gros 6R gagne progressivement la gamme du constructeur américain. Incliné de 15° supplémentaires vers l’avant, il offre à l’utilisateur une prise en main confortable, avec pour résultat des inversions de sens de marche facilitées.
  • Les cinq premières années d’utilisation du système de télémétrie JDLink Connect sont gratuits, quels que soient les packs choisis. Ce système permet d’échanger les données de la machine avec les ordinateurs mobiles et les smartphones, mais également avec le bureau de l’exploitation. Par ailleurs, la compatibilité entre la plate-forme ouverte MyJohnDeere.com et d’autres systèmes a été élargie.
  • Le rotor multicouteau de la série 8000 bénéficie des améliorations apportées à celui de la série 9000. Il s’agit d’un cadre renforcé, de roulements plus grands et d’un système amélioré d’affûtage des couteaux.
  • La production du cueilleur rotatif Kemper 460 Plus Stalkbuster avec broyeur inférieur s’intensifie en 2020. Afin que l’équipement ne risque plus d’être endommagé lors de l’utilisation de l’inverseur, des améliorations ont été apportées au contrôleur. Le Stalkbuster est un outil permettant de contrôler la pyrale du maïs sans avoir à recourir à l’emploi d’insecticides.

De nouvelles presses moyenne densité

John Deere a signé un nouvel accord de partenariat avec l’italien Cicoria Srl, pour le remplacement de l’ensemble de sa gamme de presses moyenne densité en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. De cet accord, John Deere pourra profiter de machines Cicoria estampillés de son logo, et permettront d’enrichir l’offre vers le bas de la chaîne verte. Les presses S160 et S180 seront disponibles avec une largeur de ramassage de 1,6 et 1,8 m, pour des balles de 47 cm de large sur 37 cm de haut et seront proposés avec des noueurs à fil de fer ou à ficelle. La longueur de balle ira de 40 à 130 cm, et la puissance de tracteur requise sera de 39 à 50 chevaux. Les nouvelles presses moyenne densité de petite taille John Deere seront disponibles pour la saison 2020.

Remplacement des presses L1500

  • Nouvelle dénomination pour les presses haute densité à noueurs double noeud avec les trois modèles L624 (format 70 x 120 cm), L633 (90 x 80 cm) et L634 (120 x 90 cm). Les modèles à noueurs simple noeud 1434 et 1424C sont retirés du marché.
  • Les L600 sont entièrement compatibles Isobus, ce qui permet à l’utilisateur de régler et de contrôler divers paramètres à l’aide de tous les écrans disponibles, notamment de sélectionner un groupe de couteaux avec un choix de 0, 11, 12 ou 23 couteaux.
  • Afin de mieux surveiller les conditions de récolte, John Deere a également apporté d’autres améliorations au capteur d’humidité de la machine. Celui-ci a maintenant une plage de mesure plus large allant de 9 à 40%, au lieu de 11 à 34% sur les modèles précédents.
  • Les composants de ces presses ont été renforcés et optimisés pour offrir les gains de productivité et de sécurité opérationnelle promis jusqu’à 15% plus élevés selon John Deere.
  • Les modèles L624 et L634 profitent d’un volant d’inertie 64% plus lourd que les machines précédentes, soit 468 kg. Tous les modèles disposent d’un système de protection par embrayage à came des fourches d’alimentation et du rotor.
  • Les deux options de rotor existantes, RotoFlow HC et MaxiCut HC avec 23 couteaux continueront d’être offertes sur la nouvelle gamme. Le diamètre du rotor du RotoFlow à usage intensif a été augmenté de 25%.
  • Pick-up de 2,3 m de large équipé de dents en acier de 10 mm. Tous les modèles produisent des balles d’une longueur allant de 60 à 300 cm.
  • Les presses comprennent également de nouvelles mises à jour logicielles optimisées et peuvent être personnalisées pour rendre les machines encore plus efficaces et productives selon les besoins des clients.

Solution directe cloud-à-cloud

  • Avec le nouveau système DataConnect, Claas, 365FarmNet et John Deere ont développé une solution directe cloud-à-cloud indépendante des fabricants. D’une manière semblable au système Isobus, les clients peuvent désormais échanger leurs données via une interface commune, ainsi que contrôler et surveiller l’ensemble de leur parc à l’aide de leur système favori. Avec DataConnect, les utilisateurs ont la possibilité d’utiliser leur plate-forme de données préférée d’un fabricant particulier, tout en ayant la capacité de transmettre les données d’autres machines via la nouvelle interface. Cela signifie que les données restent toujours disponibles sur les différents portails – Centre d’opérations John Deere, Claas Telematics ou 365FarmNet, et qu’elles peuvent également être échangées en temps réel d’un cloud à l’autre. Le fait que l’ensemble des configurations de machines nécessaires se trouvent dans un seul système constitue pour les utilisateurs un avantage majeur. DataConnect permet l’échange de l’ensemble des données essentielles des machines, telles que l’emplacement actuel, l’historique des localisations, le niveau du réservoir de carburant, la situation opérationnelle actuelle et la vitesse de déplacement. La transmission des données agronomiques est également prévue. Avec DataConnect, les sociétés concernées souhaitent également faire bénéficier les projets en cours de l’Agricultural Industry Electronics Foundation (AEF) de leur expérience en matière de communications de cloud-à-cloud. Pour cette raison, l’architecture de cette nouvelle interface a été conçue de manière à prendre en charge les normes actuelles du secteur.
  • Les fabricants de machines agricoles et fournisseurs de logiciels intéressés, ainsi que les comités de normalisation et les associations, sont invités à se joindre au développement de l’interface existante. Un premier aperçu du fonctionnement de DataConnect sera présenté sur les stands Claas, 365FarmNet et John Deere au salon Agritechnica 2019 en novembre prochain, tandis que le lancement officiel est prévu pour l’été 2020.

Mais encore ?

Les nouveaux 8R, que vous n’avez pas pu louper sur les réseaux sociaux n’ont pas encore été annoncés officiellement  mais ce que l’on sait déjà, à travers les informations communiquées par la DLG (organisateur de l’Agritechnica), c’est qu’une toute nouvelle transmission eAutoPowr sera proposée. Cette boîte remplacera les modules hydrauliques de la variation continue AutoPowr par des moteurs électriques, garant d’un meilleur rendement. Cette transmission devrait même pouvoir alimenter des équipements électriques jusqu’à 100 kW (136 chevaux). Nous ne manquerons pas d’étayer ces informations dès que nous en saurons plus.

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité