2024 / 06 / S24 – Forrez (728×90)
AGRITECHNICA 2023SALONSTravail du sol / Semis

Väderstad : L’Isobus pour les Topdown et Opus

Les déchaumeurs Väderstad TopDown et Opus évoluent non seulement par leur design, mais adoptent également l’Isobus pour accroître leurs possibilités de réglages et d’automatismes.

Le déchaumeur TopDown 400-700 et le déchaumeur Opus 400-700 peuvent être équipés d’un système électronique et de capteurs qui rend possible le pilotage de la machine via le système Väderstad E-Control sur l’iPad, ainsi que de commander la machine via le terminal ISOBUS du tracteur.

Il est ainsi possible d’adapter plus finement les éléments de ces outils (disques, dents, éléments de nivellement et rouleaux pour le TopDown. Dents, éléments de nivellement et rouleaux pour l’Opus) via des cartes de préconisation. Cela se traduit par le contrôle automatique et en continu aux champs et pour l’agriculteur, avant d’aller au champ, la possibilité de programmer comment les différents éléments de travail – disques, dents, niveleurs et rouleau – doivent se comporter à des endroits spécifiques du champ en fonction, par exemple, du type de sol ou des caractéristiques. Dans le tracteur, cette carte de préconisation est insérée dans le terminal ISOBUS du tracteur, qui se connecte alors au système Väderstad E-Control pour prendre le contrôle de la machine.

« L’étape suivante, après la modulation de doses pour le semis et la fertilisation, consiste à appliquer le même raisonnement au travail du sol. Ici, les économies seront permises en appliquant la règle « autant que nécessaire, aussi peu que possible ». Certains avantages se traduisent par des économies de carburant et une meilleure santé du sol, d’autres par la possibilité d’augmenter la vitesse de travail et de réduire l’usure. De plus, cela permet d’envisager une agriculture autonome à l’avenir », explique Wolfram Hastolz, Responsable de la gamme travail du sol chez Väderstad.

Le système de commande est conçu pour aider le chauffeur à optimiser le travail du sol, tout en facilitant l’utilisation. Grâce aux quatre boutons de préréglage, l’agriculteur peut mémoriser les configurations les plus courantes de sa machine. Par exemple, il peut utiliser le préréglage 1 pour un travail classique, préréglage 2 pour le jalonnage, le préréglage 3 pour les zones difficiles, et ainsi de suite. Lorsqu’une zone de travail est modifiée, les autres compensent automatiquement pour conserver leur profondeur sélectionnée. Cela pourra s’avérer intéressant notamment lorsque l’on passe d’un type de sol à un autre, plus ou moins souple ou humide par exemple.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.