2024 / 06 / S24 – Forrez (728×90)
AGRITECHNICA 2023SALONSTracteurs

Case IH Quadtrac 715 : Il est déjà là!

Régime hyperprotéiné pour le pionnier de l’articulé chenillé. Le nouveau Quadtrac 715 est déjà en Europe, prêt à être dévoilé! 

Compte tenu de la taille de la bête, il n’a pas été évident de la cacher au grand public. Depuis l’année dernière, on voit effectivement circuler sur les réseaux sociaux des images d’un tracteur au capot sans communes mesures avec celui des Quadtrac actuels, avec d’énormes ouïes d’aération noires. Un design clivant, bestial, ô combien particulier qui fait débat sur le web. Case IH serait-il sur le point de relancer la course à la puissance, un vieux rêve de toujours, d’avoir le plus gros tracteur du marché? Assurément ! Et les dernières images d’un John Deere 9RX lui aussi bodybuildé confirment qu’entre les deux géants américains, la hache de guerre n’est pas prête d’être enterrée.

Ce que l’on sait…

Hier soir encore, des images de ce Quadtrac XXL ont circulé. De notre point de vue, le profil colorimétrique très spécifique à la marque, les inscriptions définitives sur les capots et les outils tractés le confirment; ce sont des images officielles et sans doute qu’une « boulette » a été faite en interne. Elles n’auraient effectivement pas du fuiter. Le tracteur n’est pas encore officiellement dévoilé. Case IH semble en train de faire place nette pour son nouveau vaisseau amiral, préparer ses réseaux et sites web au lancement et certaines informations ont déjà été publiées avant d’être mises en veille. Ça n’a pas échappé à quelques chasseurs de scoops, qui n’ont pas manqué de le faire savoir. Sur les moteurs de recherche, on apprend donc de la version italienne du site caseih.com que ce Quadtrac 715 affichera « 778 chevaux max. avec un couple accru (+6%), des performances moteur améliorées, un système de chenilles et hydraulique améliorés, des réservoirs de carburant plus grands de 11%… . »  Si les informations sont maigres, elles confirment une fois de plus la montée en puissance du pionnier de l’articulé chenillé. 

Quid du moteur?

Le 6 cylindres FPT Cursor 13 de 12,9 litres employé sur les actuels Quadtrac n’est pas tout a fait au bout de ce qu’il peut délivrer, car en activité marine, il peut monter à 551 kW (soit 750 chevaux). Mais compte tenu des exigences de l’agriculture, d’un besoin de couple disponible très bas en régime et d’une consommation rationnelle, il se pourrait qu’un bloc plus généreux prenne place sous les capots de ce nouveau Quadtrac 715. Le Cursor 16, un moteur prévu pour délivrer en activité off-road (marine notamment) de 550 à 1000 chevaux laissera une bonne marge de travail pour que les ingénieurs de Case IH puissent adapter puissance et couple.

Un tel berlingot sous les capots d’un tracteur agricole, ce n’est pas inédit puisque depuis les années 70, des moteurs bien plus gros, puissants ont été adoptés. (ex: le Big Bud 747 16V à l’origine prévu pour 760 chevaux profitait d’un Detroit Diesel V16 de 24 litres). Cependant, pour satisfaire les normes antipollution en vigueur, mais également gaver ses turbocompresseurs d’air propre et à température régulée, il faut accroître ses capacités d’aspiration et de refroidissement. Ce qui explique ce groin bestial en guise de capot.  

A qui se destine-t’il? 

Depuis près de 50 ans, les besoins de puissance n’ont fait que de progresser, particulièrement en Europe. Mais les tracteurs articulés sont l’apanage du continent américain, des australiens, pays de l’Est, sud-africains car ils n’ont que peu de limites de gabarit et donc de soucis pour les déplacer sur route. L’arrivée du Quadtrac, des Challenger puis bien plus tard des John Deere 9RX et de l’outsider, le Fendt 1000 Vario, tous limités en largeur pour un usage routier homologué (ndlr: merci la chenille!) ont largement modifié le paysage des giga-tracteurs en Europe. Si en France, il s’agit d’une niche, nos voisins allemands, anglais et italiens sont des adeptes de la chenille, plus que de l’articulé en soit.

Outils à dents type « one pass finisher » (style Väderstad Topdown, Gregoire Besson Discodent & Discordon, Bednar Actros, Kuhn Performer, Simba…) exigeants en puissance, gros déchaumeurs à dents, scrapers trainés, décompacteurs, semoirs de très grande largeur… voici un échantillon d’outils qui occupent actuellement les tracteurs les plus puissants sur le marché. Et ceux-ci ne sont pas exclusivement réservés aux américains. Si ces derniers aiment des outils larges mais un travail assez superficiel, les européens grattent plus profond, donc moins large. Il n’y a rien de surprenant à calmer un Quadtrac 620, 9620RX ou Challenger MT875 dans les pentes argileuses de Lorraine ou du Sud Ouest avec un outils mixant disques et dents de 7 mètres et il n’y aura demain rien de surprenant à calmer les 778 chevaux max du nouveau Quadtrac avec 1 à 2 mètres d’outils en plus! Verra-t’on alors un jour débouler des engins de 1.000 chevaux? 

Quand sera-t’il présenté?

La presse spécialisée a été conviée début septembre pour assister à un évènement commun Case IH / Väderstad, en préambule du salon Agritechnica. Sachant que l’engin est arrivé récemment sur les quais d’un port de marchandises européen, il y a fort à parier qu’il y figure comme pièce maitresse. Vous aurez sans doute la chance de le voir ensuite à Hanovre en novembre prochain, si vous vous rendez à Agritechnica. A suivre… sur FARM-Connexion.com 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.