A la UneTravail du sol / SemisVIDEOS

[TEMOIGNAGE] J’ai opté pour le confort d’une trémie centralisée

Avec les nouveaux semoirs monograines Maestro, Horsch propose un nouveau châssis avec repliage des éléments au dessus de la trémie, pour une répartition optimale du poids et donc un confort accru au transport.
C’est un argument qui a pesé dans la balance lorsque Olivier Lefebvre, agriculture dans la Nièvre a souhaité remplacer son précédent semoir monograine. Il recherchait un appareil plus endurant, plus sécurisant lors des déplacements sur route et apte à semer dans des sols profonds et souvent pierreux avec homogénéité. Il s’est donc orienté vers un Maestro de dernière génération, présenté en novembre dernier et dont la pression des éléments semeurs s’ajuste électriquement de 150 à 350 kg et même automatiquement en option grâce au système Autoforce. Un autre argument qui l’a séduit.
Avec FARM Connexion, essayez le nouveau semoir Horsch Maestro chez vous

S’il est possible d’employer des trémies individuelles de 70 litres, il a préféré pour un gain de temps et de confort, s’orienter vers la trémie MTS centralisée et compartimentée pour l’engrais (3000 litres) et la semence (800 litres). L’appareil offre également un réservoir de 320 litres positionné sur le côté droit, contenant les micro-granulés, rendant le remplissage et l’accès plus facile.

Deux systèmes de semis

Deux systèmes de semis s’offraient à Olivier Lefebvre; le Maestro V (doseur AirVac) et les Maestro X (doseur AirSpeed). Ceux-ci résultent d’un constat qu’en Europe de l’Ouest, il existe des besoins spécifiques de semoirs monograines. “Ils doivent garantir un semis précis, aussi bien sur le rang qu’en profondeur et ce quelle que soit la variété de graines. Le tout doit être faisable à partir de réglages simplifiés” explique Rémi Bohy, responsable produits semis Horsch France. “Pour répondre à cette demande, nous avons testé deux systèmes de dosage lors de 3 années d’essais, dans différents pays et terroirs. Nous avons finalement choisi de les développer tous les deux.

Les modèles CV et RV sont équipés du doseur inédit AirVac qui fonctionne par dépression ou plus exactement sur le principe de l’aspiration. Les modèles CX et RX sont, quant à eux, équipés d’un nouveau doseur pneumatique AirSpeed opérant en pression.

Comment expliquer ce choix ? Le doseur « AirSpeed » est capable de semer même à vitesse élevée. Pour ce faire, il a fallu trouver comment accompagner la graine dans le tube de descente pour éviter les rebonds. “Nous avons décidé de partir sur un accompagnement par l’air qui est un principe très simple et donc plus facile d’entretien” précise Rémi Bohy. Le flux d’air pulse les graines à une vitesse de 60 km/h et les accompagne jusqu’au sol pour éviter les rebonds dans le tube de descente. La vitesse de semis peut atteindre 20 km/h. “Ce système nous a donné entière satisfaction sur des semis profonds comme le maïs, le tournesol ou le soja, mais moins à faible profondeur car les graines ont tendance à rebondir en dehors du sillon. De même, lorsque le sol est humide, il est n’est pas possible de semer car la roue de rappui a tendance à les sortir du sillon. Ce système convient donc à des agriculteurs et des entrepreneurs ayant besoin d’emblaver de nombreux hectares en peu de temps, en maïs, tournesol et soja” ajoute Rémi Bohy.

C’est pourquoi Olivier Lefebvre a opté pour le principe de doseur « AirVac » fonctionnant par dépression. Il permet, comme le doseur AirSpeed, de semer du maïs, du soja et du tournesol mais il a l’avantage de semer précisément à faible profondeur les graines de petite taille, sans risque de rebond. Un intérêt certain dans le Nivernais où les sols sont hétérogènes. Il sème de manière plus homogène jusqu’à des vitesses de 10 km/h.Le système par dépression AirVac est très flexible sur le type de semence et fonctionne très bien avec les cultures de maïs, soja, sorgho, tournesol, colza, ou de betterave. Il convient parfaitement aux agriculteurs qui ont besoin d’une grande flexibilité, comme Monsieur Lefebvre et un semis à une vitesse moyenne” éclaire Rémi Bohy.

Les réglages simplifiés

Les réglages du Maestro ont également été simplifiés au maximum ! Seule la quantité d’air arrivant sur le disque doit être réglée en fonction de la taille des graines. Ce réglage se fait directement depuis la cabine pour s’adapter aux informations de qualité de semis délivrées par le terminal. En option, le dispositif Horsch Connect offre un pilotage du semoir depuis le smartphone par liaison wifi, le terminal isobus dans le tracteur restant prioritaire. Le changement d’interrang devient quant à lui plus rapide grâce à un système de fixation par mâchoire sur la poutre.

Horsch propose ces nouveautés disponibles en gamme portée RV ( AirVac ) et RX ( AirSpeed ) de 8 à 12 rangs et de 45 à 80 cm d’écartement et une gamme trainée Maestro CV ( AirVac ) et CX ( AirSpeed ) de 8 à 36 rangs et de 45 à 80 cm d’écartement également.

Pour ce semoir proposé en 8, 9 et 12 rangs, Horsch propose au choix des pneumatiques de dimensions 710/50r26.5 ou jumelés 270/95r36.

2 commentaires

  1. Ben le prix, ça veut rien dire sur un semoir, ca depend de plein de choses. Il arrive un peu tard pour moi ce Maestro sinon il m’aurait vraiment intéressé. J’ai déjà investi l’année dernière mais chez la concurrence. en tout cas merci Farm pour la présentation, c’est long mais au moins vous n’êtes pas avare en infos comme vos concurrents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci d'ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.