2024 / 02 / S8 – Vaderstad
EntreprisesEnvironnementRéglementation

Nouvelle PAC : La taille des haies interdite du 16 mars au 15 août

A partir de la mi-mars, la saison de reproduction et de nidification des oiseaux commence. Pour les protéger pendant cette période, la Politique Agricole Commune (PAC) interdit aux agriculteurs bénéficiaires des primes de tailler les haies du 16 mars au 15 août.

« L’enjeu est de taille » rappelle la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). « Actuellement, 32 % des espèces d’oiseaux nicheurs sont menacés d’extinction en France selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et la population des oiseaux forestiers et celle des oiseaux agricoles ont décliné respectivement de 10% et de 30% en 30 ans, entre 1989 et 2019, d’après un bilan publié par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). » Si la précédente PAC avait déjà établi des règles avec une interdiction de tailler les haies du 1er avril au 31 juillet, le calendrier a été étendu de 30 jours, pour mieux coïncider avec la période de reproduction et de nidification.  

Notez toutefois qu’il que sont autorisés pendant cette période une taille de la haie pour des raisons de sécurité imposée par une autorité extérieure, un entretien au pied des haies sans tailler les branches, ou la taille d’une branche en cas de problème particulier (branche qui touche une clôture électrique…).

En France, depuis les années 1950, 70 % du linéaire de haies a disparu y compris dans des régions bocagères. Pourtant, les haies remplissent de nombreux rôles et sont très favorables à la biodiversité. Quand elles sont bien gérées, les haies peuvent accueillir jusqu’à 35 espèces de mammifères, 80 espèces d’oiseaux, 8 espèces de chauves-souris, 15 espèces de reptiles-amphibiens ou 100 espèces d’insectes. D’où l’importance d’avoir des haies hautes, larges et reliées entre elles.

L’OFB, (Office National de la Biodiversité) encourage également les collectivités, les professionnels et les particuliers à éviter la taille des haies et l’élagage des arbres du 16 mars au 15 août pour ne pas déranger ou déloger les oiseaux pendant cette période cruciale de leur cycle de vie. « De nombreuses espèces que l’on trouve dans la haie sont protégées. Outre la plupart des oiseaux, d’autres groupes d’espèces sont concernés, comme les mammifères (hérisson, écureuil, chauves-souris…), les amphibiens (grenouilles, tritons, crapauds…), les insectes (Grand Capricorne, Rosalie des Alpes, Pique-prune…). Or, la perturbation intentionnelle, la destruction de spécimens d’espèces protégées, ainsi que la destruction, l’altération ou la dégradation d’habitats d’espèces protégées constituent une infraction pénale et les peines encourues peuvent être conséquentes. »

L’OFB rappelle qu’il n’est absolument pas nécessaire de tailler ou élaguer chaque année une haie, a fortiori quand elle n’empiète pas sur une parcelle cultivée. Il est aussi indispensable d’adapter le matériel utilisé au besoin d’entretien de la haie, de sa conformation et de ses essences, en évitant absolument le broyeur à marteaux et l’épareuse dès lors que l’intervention porte sur des branches de plus de 4 cm de diamètre.

Périodes de taille et d’élagage en fonction de la situation géographique © OFB

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel pour pouvoir continuer à nous lire.