SALONSSIMA 2022Travail du sol / Semis

Maschio Gaspardo : L’Opera 600 Isotronic fertilise et sème

D’une largeur similaire de 6 mètres, mais également doté d’un élément de semis X-Force, l’Opera 600 se distingue du Corona par la possibilité d’appliquer un engrais entre la préparation du sol et la ligne de semis. 

Il sera présenté à l’occasion des prochains salons, le SIMA puis l’EIMA de Bologne, le nouveau semoir Maschio Gaspardo est apte à un travail simplifié comme sur labour.

// UNE DISPOSITION CONNUE

  1. Un packer à pneus (option) pour niveler, rappuyer et améliorer la régularité de la profondeur de semis.
  2. Deux rangées de disques de 470 mm avec suffisamment d’espace pour intervenir en présence de résidus de cultures. L’inclinaison et la concavité particulières des disques réduisent l’accumulation de terre à l’intérieur de ceux-ci, même en travaillant sur des sols humides.
  3. A la différence du Corona, l’Opera permet d’incorporer un engrais grâce à une rangée de disques de 380 mm de diamètres.
  4. Pour bien rappuyer et niveler le lit de semence, une rangée de roues autoporteuses de grand diamètre (respectivement 800 mm et 425 mm de largeur), positionnées en quinconce. 
  5. La barre de semis X-Force est basée sur un système de double disque (48 éléments espacés de 12,5 cm) de même diamètre que le soc fertiliseur (380 mm). Grâce à sa conception spéciale en forme de V, elle garantit toujours une profondeur de semis régulière, même sur les sols lourds. Les doubles disques sont dotés d’un décrottoir à l’intérieur du V qui, avec la roue de profondeur arrière en caoutchouc souple autonettoyant, permet de travailler efficacement même sur des sols humides, évitant les accumulations de terre qui pourraient compromettre le semis. Tous les organes de travail, des disques de travail du sol aux descentes de semence et d’engrais, sont montés indépendamment et amortis par 4 silent blocs en caoutchouc. Cette solution garantit le plus grand degré de mouvement possible des pièces de travail afin de travailler efficacement même sur des sols irréguliers ou non travaillés.
  6. Enfin, la dernière section est la herse de recouvrement, qui assure une couverture correcte. La herse peut être fixée à la barre de semis du X-Force ou être indépendante avec un réglage hydraulique.
  7. La grande trémie pressurisée dessinée avec la SID (Ecole italienne de Design) affiche 5.100 litres et est compartimentée en deux (60/40 ou 50/50), pour l’engrais et la semence. Le système de dosage à entraînement électrique et le système de transport des semences et des engrais emploie deux têtes de distribution dédiées.
  8. L’attelage au tracteur est de type semi-porté ou tracté (en option) et grâce à un long timon, les transports sur route comme dans les virages en bout de champ sont facilités.

Toutes les sections de travail, à l’exception des roues de transport, sont réglables hydrauliquement et indépendamment. Cela permet d’utiliser l’Opera 600 dans de nombreuses conditions : par exemple, il est possible de semer sans apport d’engrais, d’exclure la herse de recouvrement et le rouleau avant, et même de relever les deux rangées de disques pour semer sans travailler le sol, ce qui permet d’utiliser l’équipement comme un semoir polyvalent. 

Grâce à la communication Isobus, tous les mouvements hydrauliques (y compris la mise au mode travail et transport) sont directement gérés par le boîtier en cabine, qui utilise une seule paire de distributeurs à double effet. Grâce à la fonction Task Controller, la séquence de mouvement hydraulique des sections peut être automatisée pour accélérer les opérations au début et à la fin du champ. Et grâce à un dosage des deux produits effectué grâce à des doseurs volumétriques à entraînement électrique, la modulation de dose est possible. L’opera 600 peut également être équipé d’un système d’exclusion des rangs pour la création de marques post-levées (jalonnage) et un contrôle du transport des semences par des capteurs ainsi que d’un contrôleur de semis permettant de superviser l’état du semoir et visualiser si tout se passe correctement au travail.

L’Opera 600 nécessite entre 280 et 360 chevaux pour être emmené convenablement. Il se replie à 3 mètres sur route.

close

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez l'essentiel de l'actualité, des infos exclusives, des scoops et annonces importantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.