2022 / 09 / 37,38,39,40 – KRONE
A la UneRécolteVIDEOS

CLAAS : Une nouvelle cabine pour la Lexion en 2023

Trois ans seulement après sa présentation, la dernière génération de moissonneuses batteuses Claas Lexion fait le plein de nouveautés. Parmi elles, une nouvelle cabine, celle de la Trion, mais également de nouveaux modèles pour compléter la gamme, un gain de puissance et de capacités de trémie pour plusieurs modèles.

Pierre angulaire de ce programme 2023, la cabine des Trion devient peu à peu un standard au sein de la marque. Si l’évolution ne frappe pas au premier regard, ce qui a permis à une poignée de modèles de pré-série de passer quasi inaperçu cet été, on la perçoit bien plus distinctement à bord.  Plus généreuse en proportions avec un espace au niveau de la tête et des pieds plus importants, un pare brise plus grand et des montants plus fins, sans compter des rétroviseurs flottants. Elle a pour objectif de rendre la conduite encore plus agréable et sécurisante, notamment avec des barres de coupe plus larges.

Le passager est aussi positionné un peu plus en arrière pour ne pas gêner le conducteur au moment de la vidange de trémie. Les équipements de la Trion sont aussi proposés, comme le siège cuir pivotant à 30° vers la gauche et la droite et des repose-pieds disponibles en option. Rajoutons la glacière de 30 litres et un pack d’éclairage à LED à 360° également disponibles en option, de même qu’un pack multimédia avec caisson de basses et microphone à col de cygne. Les journées devront être encore plus agréables à son bord. 

Côté techno

Tout conducteur de Lexion ou Trion ne verra pas ses habitudes changées. Le terminal CEBIS 12 pouces à fort contraste, plus lisible propose également trois zones d’affichage principales configurables individuellement et intègre désormais le Cemos Dialog et le Cemos Automatic. Des fonctions qui sont pilotables par commandes tactiles ou via la molette de sélection. Tous les réglages des systèmes de battage et de nettoyage peuvent en outre être effectués à l’aide de touches d’accès direct dans la partie droite de l’accoudoir de pilotage. Le terminal CEBIS et le repose-main peuvent être réglés individuellement en fonction des besoins du conducteur pour optimiser l’ergonomie. De plus, avec la poignée CMmotion disponible à la place du levier d’avancement standard, le conducteur a toujours les principales fonctions à portée de main pour pouvoir réagir rapidement et mémoriser jusqu’à sept réglages personnalisés.

Lorsque la machine est équipée du système de guidage automatique GPS PILOT, le nouveau terminal Cemis 1200 est implanté du côté droit de la cabine. Outre le guidage automatique proprement dit, le GPS Pilot offre une fonction de gestion des chantiers et de documentation en ligne. Grâce à l’architecture de commande intuitive du Cebis, le pilotage des fonctions et le réglage de la machine ne nécessitent aucun prérequis de la part du conducteur.

Un autre équipement confort fête son entrée sur la Lexion, à savoir la direction dynamique Dynamic Steering, qui diminue le nombre de tours de volant de butée à butée de 40%, disponible depuis plusieurs années déjà sur les tracteurs Arion et Axion ainsi que sur les ensileuses Jaguar. Il s’agit d’une option qui permet de changer de cap plus rapidement en fourrière.

Dès 2023, un nouveau système de mesure des pertes basé sur le dialogue intégré dans Cemos Dialog permet de calibrer avec plus de précision les capteurs de pertes. Dans ce contexte, Cemos Dialog guide le conducteur pas à pas tout au long du processus de calibrage, afin de prévenir toute erreur de mesure et toute entrée erronée. Pour le calibrage, le conducteur peut utiliser n’importe quel type de bac d’évaluation des pertes.

Autre nouveauté, Cemos Connect vient compléter les fonctions Claas Cemos et permet d’exporter les paramètres de réglage de l’une des machines d’un parc, par exemple d’une ETA pour les transférer vers une autre.

Un nouveau modèle intermédiaire

Pour mieux accueillir un tout nouveau modèle, la Lexion 8600, une machine dotée d’un moteur Man de 12,4 litres et 549 chevaux, les Lexion 8700 et 8800 montent en puissance dès l’année prochaine. La Lexion 8700 gagne 41 ch pour atteindre 626 ch, tandis que la Lexion 8800 offre 700 ch, soit plus 47 ch. À noter que la Lexion 8800 reprend désormais le moteur six cylindres MAN D42 de 16,2 l de cylindrée de la 8900, qui elle ne voit pas sa puissance changer. Une telle montée en puissance signifie une prise en compte des pailles plus ou moins mures, que ce soit dans le nord de l’Europe et aussi parce que les largeurs ne coupe ne font que progresser. Mais c’est en Amérique du Nord qu’elle avait été lancée en premier, en 2019, pour pouvoir engloutir des maïs à gros potentiels de la Corn Belt, une fois armée d’une cueilleur de 12 à 16 rangs.

Positionnée au dessus de la 7700, elle dotée d’un batteur de 1420 mm, la Lexion 8600 offre la même largeur de batteur que les 8000, soit 1700 mm. De quoi digérer plus facilement de grandes quantités de paille. En corrélation avec son appétit, sa trémie affiche 12500 litres de capacité pour la version à roues et monte à 13500 litres pour la version chenillée Terra Trac.

Des capacités accrues

On note également une monté en capacité de trémie des Lexion 6600, 6700 et 7600, désormais proposées en 11000, 12500 et même 13500 litres. Jusqu’alors réservée à la Lexion 8900, la très grande trémie, facile à distinguer grâce à sa petite rehausse permet de passer de 15000 litres à 18000 litres en option. La trémie de 15000 litres étant également proposé sur la 8700. Quant à la 7700, elle peut aussi bénéficier de 12500 ou 13500 litres d’autonomie. Une goulotte orientable depuis la molette du Cmotion via un favori, permet d’orienter sur une plage de 60 cm le flux de récolte dans la benne. 

Comme autres évolutions, le système d’inversion de mouvement du tire paille segmenté sera dès 2023 pourvu d’une fonction « alimentation lente ». Une fois l’inversion de mouvement opérée, le sens de rotation du moteur du système peut être inversé par simple pression sur une touche pour que la récolte soit à nouveau canalisée vers le système de battage à vitesse réduite et de manière plus homogène. Cette amélioration permet de prévenir tout pic de charge après l’inversion de mouvement.

Deux nouveaux modèles Montana

Le système de compensation des dévers Montana est un équipement plébiscité chez Claas, à tel point que la firme dispose aujourd’hui de 8 modèles, dont six Trion et trois Lexion, dont les nouvelles 5500 à 5 secoueurs et 7700 hybride, doit une offre de 258 à 549 chevaux pour affronter des dévers jusqu’à 18%.

Sur ces machines, la transmission intégrale Power Trac, le blocage de différentiel à commande électrique sur l’essieu avant et le nettoyage Auto Slope améliorent la motricité de la machine tout en optimisant ses performances au nettoyage grâce à la correction automatique des montées et descentes.


2022 / 09 / 37,38,39,40 – KRONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de lire ce message ! Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (Adblock). Si vous souhaitez continuer à accéder à l'ensemble du contenu de FARM-Connexion.com gratuitement, merci de jouer le jeu et le désactiver. Ce site vit principalement grâce aux publicités. Nous faisons en sorte de ne pas en abuser et qu'elles ne soient pas intrusives. Merci de nous ajouter à votre liste d'exceptions dans Adblock ou de désactiver ce logiciel.