2021 / 09 / John Deere (728×90)
ConstructeursEntreprisesTransport

Acquise par Tr’Ax, Delaplace reprend sa route

Bonne nouvelle pour les fidèles utilisateurs de bennes axonaises Delaplace. La production va bientôt redémarrer.

Il y a un an, nous vous annoncions la mise en liquidation judiciaire du constructeur axonais Delaplace, constructeur de matériel de transport, d’épandage, d’outils de travail du sol et jadis de semis depuis plus de 80 ans. Une annonce qui avait largement été regrettée sur les réseaux et en plaine compte tenu du succès de l’entreprise depuis plusieurs décennies, notamment en grandes cultures. Mais il y a une semaine s’ouvraient les portes de la Foire de Châlons en Champagne dans la Marne, haut lieu de l’agriculture en région Nord Est. Vous êtes nombreux à vous être étonné de voir exposée une benne trois essieux B240 Delaplace, la dernière produite en 2020 avant la liquidation. Et pour cause, la marque vient d’être rachetée et va revivre.

Depuis 1986, La société Tr’Ax Trailers, constructeur de remorques et semi remorques d’abord située en Belgique et depuis 2018 au Luxembourg conçoit, développe et construit les véhicules les plus spécifiques qui soient. Du sur-mesure destiné aux domaines tels que le forestier, le BTP, mais aussi le monde du recyclage, le transport multimodal et bien plus encore.. Près de 150 remorques sortent des ateliers de Foetz au Luxembourg chaque année.

Dirigée par Marc Colle, Tr’Ax emploie 70 salariés et réalise un chiffre d’affaires d’un peu moins de 9 millions d’euros. Pour se développer, elle ambitionnait de s’immiscer dans le monde agricole avec des produits adaptés à un usage mixte et off-road. L’opportunité d’acquérir la marque Delaplace, sa gamme de bennes déjà éprouvée s’est présentée très récemment et l’idée de pérenniser un nom déjà bien implanté dans le nord de la France, mais également au carrefour de la Belgique et du Luxembourg semblait séduisante. “Tr’Ax va donc relancer la machine, produire à nouveau les bennes agricoles et de BTP Delaplace dès que nous aurons rapatrié la production dans nos locaux” nous confiait Gérard Docteur, le commercial local pour Tr’Ax. “Dans l’immédiat, il n’est pas question de bouleverser cette gamme, déjà bien adaptée aux besoins des utilisateurs. Nous allons surtout nous attacher à satisfaire les dernières règles routières, à commencer par le montage de barres anti-encastrement, obligatoire depuis le 1er janvier 2020“. Concernant la commercialisation, Tr’Ax s’appuiera sur sa propre expérience et celle passée de Delaplace, mais devra faire ses armes dans un univers qui lui est encore étranger.

2021 / 09 / John Deere (728×90)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page