AGRITECHNICA 2019AGRITECHNICA 2019RécolteSALONS

CLAAS : Nouvelle Jaguar 990 Terra Trac et des évolutions dans la gamme

Dans la gamme d’ensileuses Claas, un nouveau chef de file, fort de 925 chevaux s’apprête à entrer en jeu. Son atout face à la concurrence; il peut se doter d’origine de chenilles.

Pour atteindre une telle puissance, cette nouvelle Jaguar 990 emploie un bloc qui respire la santé, un 12 cylindres en V de 24 litres de cylindrée d’origine MAN et qui est déjà connu puisque employé sur le modèle inférieur, la Jaguar 980 et ses 850 chevaux. Un cran en dessous, les normes d’émission Stage V bouleversent la mécanique de la Jaguar 970, qui est désormais mue par un six cylindres en ligne MAN D4276 de 16 litres et d’une puissance de 790 chevaux. Près de 3 litres de cylindrée par cylindre promettent une courbe de puissance stable avec un couple constant. La puissance a également été augmentée sur les modèles Jaguar 860, 940 et 960 pour satisfaire ces normes antipollution. Les gaz d’échappement des Jaguar 940 et 960 sont dépollués par la réduction catalytique sélective SCR et par un filtre à particules.

Nouvel écran Cebis

Les Jaguar 800 et 900 bénéficient également d’un nouveau moniteur Cebis tactile et couleur comme sur les Lexion, couplé à un bouton-poussoir qui donne accès à toutes les fonctions de la machine. L’opérateur peut toutefois choisir de personnaliser son levier d’avancement Cmotion via sept boutons paramétrables et orienter son écran comme il le souhaite. 

Une conduite plus dynamique

Une nouvelle colonne de direction permet d’ajuster parfaitement la position du volant en fonction du conducteur. La nouvelle direction dynamique accroît le confort de commande de l’ensileuse. À moins de 10 km/h, le conducteur effectue seulement un tour et 2/3 de volant pour braquer complètement les roues. Entre 10 km/h et 20 km/h, le nombre de tours de volant nécessaires pour un braquage complet augmente de façon dynamique. Au-delà de 20 km/h, le conducteur dispose à nouveau de la totalité des tours de volant nécessaires pour assurer sa sécurité à des vitesses élevées. La direction dynamique s’active dans le Cebis. La démultiplication du volant peut être modifiée à tout moment.

Une puissance maitrisée 

Avec Cemos Auto Performance, la Jaguar maintient le régime constant réglé et gère la puissance du moteur et la vitesse d’avancement en fonction de la masse de la récolte. Au fur et à mesure que la masse de la récolte augmente, la puissance du moteur est d’abord augmentée, puis la vitesse d’avancement est réduite. Si la masse de la récolte est plus faible, la puissance du moteur est automatiquement réduite. Cela permet de maintenir le régime du moteur constant et d’éliminer les changements brusques de charge. Il en résulte un flux de récolte régulier, une grande sécurité de fonctionnement et une consommation de carburant réduite. Le conducteur est soulagé, en particulier dans les situations de récolte exigeantes.

Un réservoir d’additif

Claas a prévu un réservoir d’additifs de 375 litres pouvant injecter directement son contenu en bas volume dans le nouvel Actisiler 37. Ce réservoir à double paroi protège les additifs d’ensilage concentrés des températures extérieures élevées. La pompe permet des dosages précis de 0,2 à 20 l/h ou de 10 à 50 ml/t en fonction du débit.

Le taux de matière sèche déterminé par le capteur NIR sert de valeur de référence pour le réglage de la longueur de coupe et le dosage des additifs. Outre le taux de matière sèche, le capteur NIR détermine différents composants en fonction du type de récolte comme l’amidon ou la protéine. Les valeurs mesurées peuvent être reprises comme base de données pour la documentation des chantiers.

Le Cebis affiche clairement au conducteur l’interaction automatique entre la longueur de coupe, le dosage des additifs d’ensilage et le taux de matière sèche mesuré.

Nouveau rotor V-MAX

Avec 42 couteaux et une fréquence de coupe portée à 25.200 coupes par minute, le nouveau rotor V-Max 42 proposé sur les Jaguar 970, 980 et 990 offre des longueurs de coupe de 3,5 à 12,5 mm. Pour des coupes plus longues pour l’herbe et le Shredlage, il est possible d’utiliser seulement un tiers des couteaux.

De série sur les Jaguar 900, la précompression hydraulique permet à des vérins hydrauliques à accumulateurs d’adapter automatiquement la puissance de précompression aux différentes récoltes et à l’épaisseur du flux de récolte grâce aux différentes courbes de pression disponibles. L’objectif est de garantir une qualité de coupe toujours homogène même dans des conditions difficiles.

Pour une fiabilité maximale, la chambre d’alimentation a été remaniée. Le rouleau d’alimentation est renforcé et les grandes plaques d’usure sur les côtés des rouleaux de précompression réduisent la saleté et le bruit. La fixation par serrage des rouleaux facilite également la maintenance.

L’étanchéité du système d’affûtage sur le carter du rotor a également été améliorée et la durée de vie des roulements de rotor a été doublée. Les coupleurs hydrauliques rapides assurent une maintenance simplifiée de la chambre d’alimentation et du carter du rotor.

Procession de chenilles

Après la Jaguar 960 Terra Trac lancée l’année dernière, place à sa grande soeur. En profitant de chenilles parallèles, la Jaguar 990 Terra Trac gagne en compacité sur route et assure une meilleure portance et limite la compaction des sols ou la dégradation des couches végétales, comme l’herbe ou la luzerne au printemps. Une Jaguar 960 dotée de chenilles de 635 mm n’excède pas 3 mètres de largeur sur route tandis qu’en version de 890 mm, la largeur hors tout est inférieure à 3,5 mètres. Les chenilles sont entièrement suspendues de façon pendulaire et permettent une vitesse maximale de 40 km/h et un confort routier optimal. 

Dans les virages, la pression hydraulique augmente sur les rouleaux de maintien centraux et une partie des chenilles se relève, ce qui permet de réduire d’un tiers la surface de contact au sol des chenilles. Une butée oscillante robuste permet aux chenilles d’osciller de 10° vers le haut et de 13° vers le bas. L’effet de cisaillage sur la couche végétale lors des manœuvres en fourrière est alors réduit. Selon les mesures réalisées par l’université de sciences appliquées de Kiel, la pression au sol des chenilles avec les rouleaux de maintien abaissés est inférieure à celle d’une machine à roues.

L’empattement des Jaguar Terra Trac est également plus important et augmente la taille de l’espace service et assure une meilleure accessibilité grâce aux capots de maintenance au-dessus des chenilles. Le démontage de l’éclateur s’effectue par exemple plus facilement sur le côté droit qu’avec une Jaguar standard

Nouvelle puissance d’entraînement de l’outil frontal sur les JAGUAR 800
La puissance d’entraînement de l’outil frontal sur les Jaguar 800 a été amélioré et profite d’un système à quatre rainures. Associé à un essieu avant remanié, cela permet désormais de monter également la Direct Disc 600 sur la Jaguar 870.

Claas indique enfin avoir augmenté les capacités de la transmission des Jaguar 800, ce qui se traduit par une puissance de traction supérieure de 11 %, de quoi accroître les capacités lors de travail en pente. 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité