AGRITECHNICA 2019AGRITECHNICA 2019RécolteSALONSVIDEOS

Nouvelles Claas Lexion : 14 modèles de 313 à 790 chevaux

Vous pensiez les avoir vues sous toutes les coutures? Et bien non, pas encore. Aujourd’hui, fin du teasing et place à la technique. Après vous avoir présenté les premières images il y a quelques jours, on rentre enfin dans le détail. Claas officialise aujourd’hui le renouvellement du fleuron de sa gamme de moissonneuses batteuses, la Lexion.

25 ans après le lancement de sa première Lexion 400, Claas entend passer une vitesse supplémentaire avec ce qu’il considère comme sa génération 2. Pour marquer le coup, cette nouvelle famille au design acéré, plus agressif et moderne gagne une unité. C’est à dire qu’en remplacement des 600 à secoueurs, Claas propose deux séries, les Lexion 5000 et 6000. Soit respectivement des machines à 5 et 6 secoueurs.

Quant aux Lexion 700 hybrides, elles sont remplacées par les 7000 et 8000 et profitent du système de battage APS Synflow Hybrid. Les deux numérotations scindent d’un côté celles dont le batteur fait 1,42 mètre et de l’autre, les modèles larges avec un batteur de 1,7 mètre.

Lorsque la plus grosse des Lexion en 1995 n’affichait que 375 chevaux pour 7,5 mètres de coupe, celle de 2020 en aura plus du double. Soit 790 chevaux lors de la vidange en marche et une coupe de 13,8 mètres. Sans compter que la trémie peut engloutir jusqu’à 18.000 litres alors que la première génération ne se contentait que de 10500 litres. Donc cette nouvelle génération marque un tournant dans le domaine de la récolte car il s’agit, avec la nouvelle Lexion 8900 de la première machine de l’histoire à frôler 800 chevaux. Mais n’ayons pas peur de cette progression soudaine, le coeur du marché n’a pas été oublié. Pas moins de 14 modèles de 313 à 790 chevaux sont proposés.

Nous les avons découvertes en pré-série cet été et vous proposons de les découvrir en vidéo. 

Plus 25% de débit pour les machines à secoueurs

Ce sont les machines à secoueurs qui profitent des évolutions les plus marquantes de cette nouvelle génération. Plus 25 % de débit en plus, c’est ce que Claas annonce pour ses Lexion 5000 et 6000. Le principe de battage et séparation reste le même mais les dimensions ont été revues. Le coeur du concept, c’est son système de battage APS. Celui-ci évolue avec l’APS Synflow Secoueurs. Il fait appel à un accélérateur de 450 mm en sortie de convoyeur, un batteur de 755 mm (contre 600 mm jusqu’alors) qui est équipé de dix battes et enfin, un séparateur centrifuge de 600 mm de diamètre installé devant le tire-paille. La largeur du batteur reste la même; 1,42 m sur les modèles de la série 5000 et 1,7 m sur les modèles 6000. Tous ces organes sont synchronisés pour atteindre un flux de récolte rectiligne et l’angle d’enveloppement du contre-batteur atteint 116 et 132 degrés au niveau du contre séparateur alors qu’on avait jusqu’à maintenant 142 degrés sur la génération précédente.

Les surfaces de séparation actives respectives sont quant à elle de 2,66 met 3,18 m2 et concernant les secoueurs, ils atteignent 3,8 mètres de longueur quel que soit le modèle. Leur surface atteint 5,4 et 6,46 m2. Pour que cela ait du sens, le caisson de nettoyage Jet Stream avec compensation 3D efficace dans des dévers jusqu’à 20% se doit d’offrir de bonnes performances. Avec davantage de surface de grilles, il s’arme de six ou huit turbines. Une première double chute ventilée assure un pré-nettoyage intensif. Le canal du flux d’air procure également un flux vertical afin d’éliminer dès la première chute le maximum de menues paille. Les grilles et les ventilateurs sont réglables depuis la cabine. 

L’utilisateur peut choisir d’intensifier le battage simplement en cabine depuis le Cebis couleur et désormais tactile, et notamment faire varier le régime du batteur de 160 à 920 tr/min. Ainsi, en augmentant les diamètres de ses organes, les Lexion 5000 et 6000 peuvent prétendre progresser en débit et ingurgiter davantage de récolte et de tout type. De quoi faire rougir les machines hybrides? C’est la question que l’on peut légitimement se poser compte tenu de cette montée en gamme et en puissance.

Deux motoristes aux choix

Les Lexion à secoueurs sont animés par des moteurs Mercedes Benz et désormais MAN qui délivrent de 313 à 507 chevaux et font appel à un filtre à particules et d’un système SCR avec injection d’AdBlue. Même sort pour les 7000 et 8000 qui délivrent une puissance max de 408 à 790 chevaux grâce à des motorisations Mercedes et MAN, comme sur les ensileuses Jaguar. Donc exit le Perkins de l’ex-Lexion 760. Ces moteurs sont liés au système de gestion de puissance Dynamic Power qui s’adapte aux conditions de récolte et permet, comme sur les ensileuses Jaguar de réduire la consommation de carburant. Côté refroidissement, le Dynamic Cooling déjà connu sur nombre de Lexion haut de gamme actuelles est reconduit et permet également d’étanchéifier le compartiment moteur.

Grosses capacités et débit de vidange variable

Les machines à secoueurs ont une trémie d’une capacité de 9.000 à 13.500 litres tandis que les hybrides vont de 10.000 à 18.000 litres. Leur vidange s’effectue à raison de 110, 130 ou 180 l/seconde avec une variabilité de 90 à 180 l/s sur les 6900 et 8900. De quoi optimiser les chargements et limiter les risques de débordement, d’autant que désormais la goulotte pivote à 105 degrés pour plus de confort. Et pour les récoltes ayant tendance à caviter, comme les semences de ray-grass, une aide à la vidange est disponible en option d’usine pour un transfert de la récolte vers les vis de fond de trémie, même dans des conditions difficiles.

Nouvelle monte de pneumatiques

Autre évolution, la taille des roues. Il est désormais possible d’opter pour des pneumatiques de 42 pouces et 2,15 mètres, même sur les plus grosses de chaque série et jusqu’à 1,75 m à l’arrière. Mais bien sûr, les systèmes chenillés Terra Trac suspendues sont toujours proposés en option et permettent d’offrir de largeurs sur route contenues au gabarit autorisé.

Une cabine déjà éprouvée

Côté cabine, Claas reste fidèle à celle des modèles actuels mais la fait très légèrement progresser en profondeur.  On retrouve un terminal Cebis couleur tactile enfin aux goûts du jour lié au joystick C-Motion. Trois touches permettent de mémoriser jusqu’à 7 favoris parmi les fonctions de la coupe et des organes de battage. Parmi les équipements proposés, la gestion automatique des réglages Cemos automatic avec comme nouvelles fonctions les tôles d’ébarbage sous le contre-batteur ou le segment de battage pilotées par le Cemos Auto Threshing.

Comme sur les automobiles de dernière génération, le Field Scanner assure le guidage au laser de la machine le long de la bordure gauche ou droite de la récolte ou des voies de traitement. Le système est logé dans le toit de la cabine et s’adapte automatiquement à l’outil frontal grâce à un système de reconnaissance. Il ne requiert aucun signal GPS et offre un autoguidage à moindre coût   

Egalement intégrés, les systèmes de gestion de l’exploitation via Telematics ou encore Fleet View et le nouveau quantimètre est désormais au point de sortie de l’élévateur à grain et permet d’évaluer le rendement indépendamment du PS. Effectué depuis la cabine, son calibrage n’est nécessaire qu’une fois par an et par type de récolte. Il atteint une précision de plus de 99%.

De nouvelles barres de coupe

Enfin parlons des organes de coupe. La classique Vario à tablier avancer n’évolue qu’en largeur. Désormais une version de 13,8 mètres peut justifier l’acquisition d’une Lexion 8900 de 790 chevaux.

La gamme de coupes à tapis Convio et la variante flexible Convio Flex présentée l’année dernière et que vous pourrez retrouver en vidéo sur Farm Connexion s’élargit pour la saison à venir avec des modèles de 7,7 et 9,3 mètres en plus des actuelles 10,8 et 12,3 mètres.

Avec les Lexion 5000, 6000, 7000 et 8000, Claas introduira pour la saison prochaine des machines aux performances accrues sur ses différents marchés. D’ailleurs, avec cette génération 2, l’allemand marque la fin des Lexion aux couleurs Caterpillar outre atlantique. Il n’y aura effectivement plus qu’une seule combinaison de couleurs et une seule identité pour les distinguer de ses concurrentes.

Caractéristiques des nouvelles Claas Lexion 5000 et 6000 conventionnelles: 

ModèleMoteurPuissance (ch)Batteur (largeur x diamètre   en mm)Capacité de trémie (litres)
Lexion 6900 / 6900 Terra Trac6 secoueurs12.4 litres MAN D265071700 x 75513,500* / 12,500
Lexion 6800 / 6800 Terra Trac10.7 litres Mercedes Benz OM470LA46212,500* / 11,000
Lexion 6700 / 6700 Terra Trac40811,000* / 10,000
Lexion 66007,7 litres Mercedes Benz OM936LA35410,000* / 9,000
Lexion 5500 / 5500 Terra Trac5 secoueurs10.7 litres Mercedes Benz OM470LA4081420 x 75511,000* / 10,000
Lexion 54007,7 litres Mercedes Benz OM936LA35410,000* / 9,000
Lexion 530031310,000* / 9,000

Légende: *: option / **: option avec chenilles Terra Trac

Caractéristiques des nouvelles Claas Lexion 7000 et 8000 hybrides: 

ModèleMoteurPuissance (ch)Batteur (largeur x diamètre   en mm)Rotors (nbre x longueur x diamètre en mm)Capacité de trémie (litres)
Lexion 8900 / 8900 Terra TracChâssis large16.2 litres MAN D267901700 x 7552x 4200×44513,500 / 15,000* / 18,000**
Lexion 8800 / 8800 Terra Trac15.6 litres Mercedes Benz OM473LA6532x 4200×44513,500 / 15,000*
Lexion 8700 / 8700 Terra Trac5852x 4200×44512,500 / 13,500*
Lexion 7700 / 7700 Terra TracChâssis étroit12.4 litres MAN D265491420 x 7552x 4200×44512,500 / 13,500*
Lexion 7600 / 7600 Terra Trac5072x 4200×44511,000 / 12,500*
Lexion 7500 / 7500 Terra Trac10.7 litres Mercedes Benz OM473LA4622x 4200×44510,000 / 11,000*
Lexion 74004082x 4200×44510,000

Légende: *: option / **: option avec chenilles Terra Trac

Nouvelles CLAAS Lexion : 800 chevaux et une gamme entièrement redéfinie

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité