4x4 / Quads / SSV

Opel Vivaro 2019 : Adieu Renault. Bonjour PSA !

Le Vivaro d’Opel était jusqu’alors basé sur le Trafic de Renault. Mais ça c’était avant d’entrer dans le giron du français PSA. Du coup, le nouvel opus devient le clone quasi parfait des Citroën Jumpy et Peugeot Expert.

Même sort donc que pour la fourgonnette Combo, conçue en parallèle des Peugeot Partner et Citroën Berlingo. Le Vivaro version 2019 ne se distingue que par sa calandre spécifique et son blitz (éclair) qui rejoint les optiques. Pour le reste, on retrouve les mêmes caractéristiques que ses congénères français. A savoir, trois longueurs de carrosserie (4,60, 4,95 et 5,30 mètres) sont proposées, pour un volume de chargement de 4,6 – 5,8 et 6,6 m3. En option, le système Flexcargo (nommé Moduwork chez PSA) permet même d’augmenter (+/- 0,5 m3) le volume et la longueur utile (3,32 m au lieu de 2,16 m) via une trappe positionnée sous le siège. La charge utile atteint jusqu’à 1.400 kg et la capacité de remorquage est de 2.500 kg.

Opel proposera également des déclinaisons cabine approfondie capable d’accueillir jusqu’à six passagers, plancher-cabine ou Combi-monospace 9 personnes. Pour pourvoir aller partout, notamment dans les parkings souterrains, la hauteur du véhicule est limitée à 1,90 m sur la plupart des versions. Un pack chantier permettra toutefois de surélever le véhicule et de profiter d’une meilleure garde au sol mais qui augmentera sensiblement la hauteur générale. Côté fonctionnalités, les portes latérales peuvent s’ouvrir automatiquement en passant le pied sous le van.

Côté équipements, l’utilitaire au blitz va profiter d’un écran tactile de 7 pouces (compatibles avec Apple CarPlay et Android Auto) et en fonction de la version, il fait aussi le plein d’aides à la conduite avec un affichage tête haute, une caméra de recul à 180°, l’alerte anticollision avant, le freinage d’urgence automatique, l’assistance au maintien dans la voie, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’alerte de somnolence ou encore le régulateur de vitesse adaptatif.

Si toute les informations techniques n’ont pas été communiquées, le Vivaro devrait profiter d’un système de transmission renforcée IntelliGrip et même la transmission intégrale Dangel. Côté motorisations, PSA devrait fournir ses blocs 4 cylindres diesel BlueHDI de 120, 150 et 180 chevaux (avec boîte automatique huit rapports dans la finition haute) dès les premières livraisons en septembre 2019 et une version 100% électrique suivra en 2020.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page