ConstructeursEntreprisesSIMA 2019Tracteurs

Mancel, le tractoriste inconnu du SIMA 2019

Dans la liste des tractoristes annoncés présents lors du SIMA figure une marque encore inconnue.
Son nom: Mancel. Le logo: un cheval de trait. Aucune autre précision si ce n’est que cette marque est annoncée comme nouvelle figure dans les catégories « tracteurs à quatre roues motrices de 35 chevaux DIN et plus », les fabricants de pelles et mini-pelles, d’accessoires et pièces de rechange. La fiche d’identité, l’adresse et le numéro de stand sont liés à YTO France. 

Rappelons les faits. Propriété de Sinomach, colosse de l’industrie chinoise, Yto faisait l’acquisition en 2011 de l’ex-site McCormick de Saint Dizier en Haute Marne, promettant de maintenir les 206 emplois en poste, même d’en créer 400 supplémentaires à l’horizon 2015 et d’y assembler des tracteurs dans la foulée. Des promesses qui n’ont pas été tenues. Le 8 novembre dernier, Yto débutait une restructuration de son activité sur ce site haut-marnais et la délocalisation en Chine de sa production. Cela contraste avec l’annonce qui a suivi fin novembre, de développer les activités du site de Saint-Dizier et d’y fabriquer une nouvelle génération de tracteurs agricoles. Baptisé « FLYE ». (First Leaning Yto Europe ou Première Expérience pour Yto Europe), il devrait selon la direction permettre à l’usine de reprendre du service et commercialiser une gamme de tracteurs à destination du marché européen. Evidemment, ce serait une aubaine pour les salariés d’Yto, qui attendent encore à ce jour un accord avec leur direction quand aux modalités de leur licenciement. Alors qu’une nouvelle marque devrait effectivement voir le jour au SIMA, ce sont en effet 73 des 123 salariés actuels qui sont menacés de perdre leur emploi dans ce plan social.

YTO : L’ex-usine McCormick de Saint Dizier menacée

Tags

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page